Le Blog de Veille UMR AUSser » Publications

S'abonner à flux Le Blog de Veille UMR AUSser » Publications
Architecture Urbanisme Société : Savoirs, Enseignement, Recherche
Mis à jour : il y a 2 heures 54 min

« Le chez-soi à l’épreuve des pratiques professionnelles » / Dreyer Pascal, Ennuyer Bernard / Lépori Mélanie, Pennec Sophie, ed. Chronique Sociale, juin 2017 (A paraître)

Jeudi 25 mai 2017

A paraître : « Le chez-soi à l’épreuve des pratiques professionnelles » / Dreyer Pascal, Ennuyer Bernard / Lépori Mélanie, Pennec Sophie, ed. Chronique Sociale, juin 2017

dont un chapitre de Monique Eleb : « Intimité et travail sur soi dans le chez-soi », p.151-179

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

 

Pascal Fort

More Posts - Website

« L’aventure des VVF, Villages Vacances Familes, 1959-1989 » / Alma Smoluch dir., Editions du Patrimoine, Centre des Monuments Nationaux, mars 2017 (Livre)

Jeudi 25 mai 2017

« L’aventure des VVF, Villages Vacances Familes, 1959-1989 » / Alma Smoluch dir., Editions du Patrimoine, Centre des Monuments Nationaux, mars 2017, 176 p.

dont un chapitre de Soline Nivet : « AUA, Atelier d’urbanisme et d’architecture »,  pp. 58-65

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Résumé extrait du site de l’éditeur : Créée en 1958, l’association Villages Vacances Familles, pionnière en France du tourisme social, développe un nouveau type d’hébergement de villégiature : le village de vacances en location avec services. Elle propose de rendre les vacances accessibles au plus grand nombre et de concevoir une architecture moderne dans ses matériaux et ses formes, adaptée à ce nouveau programme. Une grande liberté est ainsi accordée aux architectes, souvent jeunes, dont la majorité est issue de l’École des Beaux-Arts de Paris.

Les VVF bénéficient de l’essor du tourisme de masse des Trente Glorieuses et leur succès ne se fait pas attendre. C’est ainsi qu’en trente ans, près de cent cinquante villages sont construits partout en France, d’abord en territoire rural, puis de plus en plus souvent à la montagne et en bord de mer. De même, l’organisation des VVF évolue pour suivre le mode de vie de plus en plus individualisé, et certains équipements (cuisines, douches) quittent le pavillon central collectif pour rejoindre les espaces d’habitation.

L’ouvrage présente pour la première fois un regard sur ces réalisations originales. Après un essai sur cette aventure sociale et architecturale, ce deuxième « Carnet d’architecture » examine plus en détail les réalisations de six architectes ou agences, dont l’Atelier d’urbanisme et d’architecture (AUA), André Gomis ou encore Maurice Novarina.

Le répertoire des 135 villages créés entre 1959 et 1989 complète ce panorama.

 

Pascal Fort

More Posts - Website

« Profils d’architectes », Etudes de lettres 2017/1, Volume édité par Dave Lüthi

Lundi 22 mai 2017

« Profils d’architectes », Etudes de lettres 2017/1, Volume édité par Dave Lüthi. – ISBN 978-2-940331-64-2

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

dont 1 article de Guy Lambert : « Les publications des sociétés d’architectes en France au XIXe siècle: construire une culture de métier, promouvoir une identité de la profession » (p. 51-68)
Parmi les moyens qu’emploient au XIXe siècle les sociétés professionnelles d’architectes pour revendiquer l’honorabilité de leur métier, défendre le titre et construire une confraternité corporative, les publications tiennent une place dont l’apparente importance mérite d’être analysée. Dans cette perspective, il s’agit ici d’examiner les liens entre le projet institutionnel de ces sociétés et le lectorat escompté de leurs multiples publications. Dans quelle mesure, la volonté – explicite ou implicite – de toucher un public élargi dépassant leurs membres et même les seuls architectes contribue-t-elle à construire l’identité de la profession non seulement à l’intérieur de la corporation, mais aussi au-delà?

Présentation par l’éditeur : Si la profession d’architecte au XIXe siècle est de mieux en mieux connue, nombre de thématiques transversales restent à défricher afin de compléter les études de parcours individuels et les monographies: c’est l’ambition de ce recueil qui s’intéresse à la dimension collective de cette profession. L’institutionnalisation de la pratique constructive, la création d’associations professionnelles, les activités de promotion, le développement de l’édition d’architecture, l’organisation du travail et le fonctionnement des bureaux sont autant de thèmes traités à partir d’exemples non seulement suisses, mais également français et allemands. Ces deux pays ne sont pas uniquement des points de comparaison: les architectes suisses s’y forment et y travaillent souvent un temps. Leurs écoles d’architecture et leurs pratiques professionnelles constituent donc des modèles, non seulement pour les questions esthétiques mais aussi organisationnelles.

 

 

Pascal Fort

More Posts - Website

« Subagglo en représentations » / Béatrice Mariolle, Philippe Villien, Archibooks, mai 2017 (Livre)

Lundi 22 mai 2017

« Subagglo en représentations » / Béatrice Mariolle, Philippe Villien. – Paris : Archibooks, mai 2017. – 1 Vol. (180 p.)

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Présentation par l’éditeur : Cet ouvrage explore des formes de représentation du projet urbain et questionne les outils qui l’entreprennent. Un outil de recherche scientifique et qui revendique un esthétique fort des idées qu’il démontre.

Pascal Fort

More Posts - Website

« La ville du jour d’après » / Bruno Fortier, éditions de la Villette, mars 2017 (Livre)

Lundi 22 mai 2017

« La ville du jour d’après » / Bruno Fortier. – Paris : éditions de la Villette, mars 2017. – 1 Vol. (144 p.)

Accédez au site du moniteur : cliquez ici

Extrait du site du Moniteur : Partir, courir, franchir… L’ennui avec les villes c’est qu’elles continuent d’y penser. Sans frontières, sans arrêt, au fil de projets impossibles qui les ont hantées. C’est ce que ce livre raconte : nous rêvons d’en finir, nous passons notre temps à vouloir les planter. Reste simplement le problème de leur obstination et de ce qu’elles gagneraient si, s’aimant comme elles sont, elles revenaient sur Terre et, comme Venise hier, se donnaient les moyens de la réenchanter. Artifices en effet, d’autant plus agiles que le lourd – hier – côtoierait le léger et que nos écrans – demain – demanderaient aux pierres de quelles carrières elles viennent. Quel infini y lire et quel ton y trouver ?

Bruno Fortier, architecte, Grand Prix de la critique architecturale 1989 et Grand Prix de l’urbanisme 2002, a été chargé de mission à l’Institut français d’architecture. Il réhabilite aujourd’hui le centre-ville de Nantes avec Jean-Thierry Bloch, Italo Rota et Fernando Vega ainsi que le site de la Cité universitaire à Paris. Il a notamment publié La Métropole imaginaire, un atlas de Paris et L’Amour des villes.

Pascal Fort

More Posts - Website

« L’Architecte. Portraits et clichés » / Emmanuel Bréon, directeur de la publication, Ed. Norma/Cité de l’architecture et du patrimoine, 2017 (Livre)

Vendredi 12 mai 2017

« L’Architecte. Portraits et clichés » / Emmanuel Bréon, directeur de la publication. – Paris : Ed. Norma/Cité de l’architecture et du patrimoine, 2017. – 1 Vol. (285 p.). – ISBN 978 2 376 660 026

Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition présentée du 21 avril au 4 septembre 2017 à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

dont 2 chapitres de Guy Lambert : « Rire de l’architecte, rire avec l’architecte », p. 102-111 et « L’architecte à sa table de travail », p.176-187

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Présentation par l’éditeur : Du Grand Architecte de l’Univers, de l’homme de Néandertal ou d’Imhotep, qui est le premier architecte ? Qui est donc ce personnage capable de tenir tête aux souverains et, qui, comme François Mansart face à Colbert, refuse « de se lier les mains par un devis » ?
Devis, argent, délais, oublis récurrents, voilà les mots qui fâchent. Depuis le XVIIe siècle, les clichés perdurent : « Qui bastit ment. Il n’a pas bien pris ses mesures. » Le cinéma enfonce le clou : Fernandel oublie les toilettes de monsieur le maire, tandis que Jamel Debbouze, alias Numérobis, pose la mosaïque d’un atrium avant de s’occuper des évacuations.
L’architecte ne laisse pas indifférent. Personnage de roman ou de film, de bande dessinée ou de jeu pour enfants, à la une des journaux et des magazines, en timbre ou billet de banque, il est l’un des hérauts de notre temps. Perruqué ou poudré, en redingote ou en T-shirt noir, affublé de ses tés, compas ou ordinateurs, seul ou aux côtés de ses commanditaires, l’architecte dévoile ses multiples facettes dans ce livre, immortalisé par les plus grands peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, illustrateurs et réalisateurs.

Pascal Fort

More Posts - Website

« Athènes à soi-même étrangère : naissance d’une capitale néoclassique » / Yannis Tsiomis, éditions Parenthèses, avril 2017 (livre)

Jeudi 20 avr 2017

« Athènes à soi-même étrangère : naissance d’une capitale néoclassique » / Yannis Tsiomis. – Marseille : éditions Parenthèses, avril 2017. – 1 Vol. (256 p.). – Collection : Architectures. – ISBN 978-2-86364-312-9

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Présentation par l’éditeur : La création d’un État moderne pose, entre autres questions majeures, celles de la fondation de sa capitale, de l’architecture de la ville, de ses formes et de ses usages, mais aussi celles du territoire national, de la transformation de l’espace public, de sa gestion. Une telle fondation implique aussi la mise en place de dispositifs tout à fait inédits : nouveaux règlements et nouvelles lois, nouveaux métiers et nouveaux acteurs, soit autant de ruptures par rapport à la situation antérieure. À ces égards, la fondation d’Athènes, en 1833, comme ville-capitale de l’État néohellénique constitue un cas exemplaire. La Grèce, sous la tutelle des Bavarois, dut alors se construire en État « moderne », et, pour cela, rompre avec le monde ottoman « oriental ». Cette mission incombera à des ingénieurs et des architectes français et allemands qui furent chargés d’œuvrer en Grèce et d’inventer Athènes et son plan, confrontant ainsi les acquis de leur formation effectuée à Paris, Munich et Berlin aux archétypes architecturaux de la Grèce antique : à travers les parcours de ces nouveaux professionnels, c’est, déjà, la mobilité européenne qui apparaît. Ce livre abondamment illustré, né du dépouillement d’archives, de documents inédits ou revisités (tel le premier plan de la capitale), explore le rapport entre cette «  affaire artistique européenne  » que fut, selon l’architecte allemand Leo von Klenze, la naissance d’Athènes, et l’enjeu politique, idéologique que constitua la Grèce du début du XIXe siècle pour l’Europe. On y perçoit combien l’usage de l’Antiquité à Athènes revêtit le visage de Janus : argument historiciste assurant une continuité à la fois fallacieuse et nécessaire, mais aussi vraie légitimation de la modernité.
On le voit, il s’agit là de questions toujours actuelles : le rapport de l’État-nation avec la ville-capitale, rapport symbolique et politique ; les transferts culturels et technologiques européens ; l’application ou le détournement des modèles urbains. Enfin, l’histoire de l’architecture et du plan de la ville d’Athènes dans les années 1830 renouvelle profondément, au-delà des multiples définitions qui en jalonnent l’historiographie, l’approche de ce phénomène européen qui devint mondial : le néoclassicisme.

Pascal Fort

More Posts - Website

« Architecture, modernité, modernisation » / Jean-Louis Cohen, Collège de France / Fayard, 2017 (Livre)

Mardi 18 avr 2017

« Architecture, modernité, modernisation » / Jean-Louis Cohen. – Ed. Collège de France / Fayard, 2017. – 1 Vol. (96 p.). –  EAN : 9782213702209

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Présentation par l’éditeur : L’histoire de l’architecture ne cesse de conjuguer deux regards : celui, panoramique, portant sur les ensembles urbains, révélant les politiques sociales ou techniques, et celui sur les édifices et leurs intérieurs, vus en gros plan, qui reflète les idéaux et l’engagement de leurs auteurs et de leurs habitants.

Faisant dialoguer théoriciens, philosophes et écrivains avec les architectes du xxe siècle (Mies van der Rohe, Wright ou Le Corbusier), Jean-Louis Cohen suggère une approche renouvelée, ancrée dans l’histoire culturelle et dans l’humain, de l’architecture comme questionnement et comme pratique.

Pascal Fort

More Posts - Website

« Le livre technique avant le XXe siècle. A l’échelle du monde » / L. Hilaire-Pérez, V. Nègre, D. Spicq, K. Vermeir (dir.), CNRS Ed., 2017

Mardi 18 avr 2017

« Le livre technique avant le XXe siècle. A l’échelle du monde » / L. Hilaire-Pérez, V. Nègre, D. Spicq, K. Vermeir (dir.), avec la collaboration de K. Chatzis. – CNRS Ed., coll. Alpha, 2017. – 1 Vol. (502 p.). – ISBN : 978-2-271-08655-6

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Accédez à la table des matières : cliquez ici

Présentation par l’éditeur : L’histoire du livre technique constitue un champ neuf et peu développé. Si elle est relativement moins connue que celle du livre de science ou de la littérature artistique, elle concerne pourtant une production extrêmement riche, qui représente et met à l’œuvre l’intelligence pratique et l’esprit d’invention. Il suffit de penser aux Descriptions des arts et métiers, commandées au plus haut sommet de l’État sous l’Ancien Régime, aux spectaculaires « théâtres de machines », aux manuels de fonctionnaires circulant dans tout l’empire chinois, aux multiples traités qui ont formé des générations d’ingénieurs ou encore aux guides techniques destinés à améliorer les pratiques des artisans et des agriculteurs, pour comprendre qu’il s’agit d’une littérature importante à caractère universel faisant l’objet de circulations intenses entre les différentes parties du globe.

L’objet de ce livre est à la fois de combler une lacune du champ historique et d’interroger les relations entre l’économie du livre et le monde de la technique afin d’analyser la catégorie du livre technique à travers ses formes, ses fonctions, ses modes de diffusion et d’appropriation, avant le xxe siècle. Cet ouvrage contribue ainsi au dynamisme de l’histoire des techniques, soucieuse d’affirmer sa dimension culturelle, comme une histoire des savoirs et des représentations, et de s’inscrire dans les débats de l’histoire globale.

 

Pascal Fort

More Posts - Website

Log n°39, winter 2017 (Revue)

Vendredi 24 mar 2017

Log n°39, winter 2017

dont 1 article de Valéry Didelon : « Euralille: The Deconstruction of the European City »

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Abstract : Log 39 looks at a changed political landscape and an evolving urban environment, offering reflections on architecture and the contemporary city both in the United States and around the world. The Winter 2017 issue features incisive commentary by critics and historians on recently completed buildings – from BIG’s VIA 57 West and WORKac’s 93 Reade Street in New York to Herzog & de Meuron’s Elbphilharmonie in Hamburg to Archi-Depot, a museum dedicated to architecture models in Tokyo. In addition, Michael Meredith, Valéry Didelon, and Eric Owen Moss contribute writing on the aesthetic of indifference, the history and future of OMA’s 1989 Euralille masterplan, and a pseudo-scripture for architects. In a special section, practitioners, critics, and activists address the possibility of architecture in the age of Trump.

 

Vishaan Chakrabarti & Brooke Gladstone, Reimagining Protest in New York City (and Every City)

Valéry Didelon, Euralille: The Deconstruction of the European City

Elisa Iturbe, The Border Is Not a Line
Read the first page

Michael Meredith, Indifference, Again

Eric Owen Moss, The Wolfman Scroll

Matthew Mullane, Model Tenants: Tokyo’s Archi-Depot

Emmanuel Petit, Metropolis Now
Read the first page

Hanno Rauterberg, Waves of Optimism: First Impressions of the Elbphilharmonie

Luka Skansi, Learning from Ljubljana

Jesús Vassallo, Seamless: Digital Collage and Dirty Realism in Architecture

Owen Winters, Place Mat

PLUS: Reflections on architecture in the age of Trump from Joseph Altshuler & Julia Sedlock, Iman Ansari, the Architecture Lobby, Ian Caine, Galo Canizares, Keller Easterling, George Foufas & George Papam, Gabriel Fuentes, Roberto Otero, Albert Pope, Micah Rutenberg, and Tyler Survant & Mark Talbot.

Pascal Fort

More Posts - Website

Jean-Louis Cohen : « Architecture, modernité, modernisation », Collège de France, 2017 (En ligne en version intégrale)

Vendredi 10 mar 2017

Jean-Louis Cohen : « Architecture, modernité, modernisation », Collège de France, 2017. Collections leçons inaugurales / 265. –  Publication sur OpenEdition Books : 27 février 2017. – ISBN électronique : 9782722604636

Accédez au document en ligne en version intégrale : cliquez ici

Présentation extraite de Openeditions books : L’histoire de l’architecture ne cesse de conjuguer deux regards : celui, panoramique, portant sur les ensembles urbains, révélant les politiques sociales ou techniques, et celui sur les édifices et leurs intérieurs, vus en gros plan, qui reflète les idéaux et l’engagement de leurs auteurs et de leurs habitants.
Faisant dialoguer théoriciens, philosophes et écrivains avec les architectes du xxe siècle (Mies van der Rohe, Wright ou Le Corbusier), Jean-Louis Cohen suggère une approche renouvelée, ancrée dans l’histoire culturelle et dans l’humain, de l’architecture comme questionnement et comme pratique.

Pascal Fort

More Posts - Website

« (Ré)concilier architecture et réhabilitation de l’habitat » / Christian Moley, éditions du Moniteur, mars 2017 (Livre)

Lundi 06 mar 2017

« (Ré)concilier architecture et réhabilitation de l’habitat » / Christian Moley. – Paris : éditions du Moniteur, mars 2017

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Accédez au site du PUCA : cliquez ici

Résumé extrait du site du PUCA : Cet ouvrage propose une réflexion théorique et pratique sur la place de l’architecture dans la requalification de l’habitat collectif en rassemblant une analyse détaillée d’environ 200 opérations parmi les plus marquantes. Centré principalement sur l’habitat des Trente Glorieuses (1946-1975), ce bilan critique :

  • explique les raisons historiques de l’absence de l’architecture lors des opérations de réhabilitation, l’évolution du contexte favorable à la requalification des logements ;
  • propose une étude comparative de réalisations aux qualités architecturales reconnues, classées par type et niveau d’interventions − de l’immeuble (logement, parties communes) aux abords immédiats (pieds d’immeubles, résidentialisation) jusqu’à l’aménagement urbain dans le cas d’extensions neuves ;
  • met en évidence des éléments de conception architecturale communs, lesquels permettent de définir les bases d’une théorisation de la prise en compte de l’architecture et d’offrir des outils opérationnels au regard des enjeux visés (agrandissement de logements, création d’annexes extérieures privatives, diversification de l’offre, mixité de l’habitat, etc.)
  • Ce livre s’adresse principalement aux élus locaux, directeurs des services techniques des municipalités et des départements, services techniques des collectivités territoriales, maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre (bureaux d’études, architectes, entrepreneurs et artisans) en quête de références concrètes et de points de comparaison en matière d’opérations de requalification de l’habitat collectif existant.
Pascal Fort

More Posts - Website

« Territoire frugal la France des campagnes à l’heure des métropoles » / BRES, Antoine, BEAUCIRE, Francis , MARIOLLE, Béatrice, MétisPresses, 2017 (Livre)

Vendredi 24 fév 2017

« Territoire frugal la France des campagnes à l’heure des métropoles » / BRES, Antoine , Sous la direction de ; BEAUCIRE, Francis , Sous la direction de ; MARIOLLE, Béatrice , Sous la direction de. –  Genève : MétisPresses, 2017. – 1 Vol. (251 p.). – ISBN 978-2-94-0563-17-3

Consultable au centre de recherche documentaire de l’IPRAUS : cote : B1.6.MAr1

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Résumé extrait du site de l’éditeur : Les caractéristiques spatiales et les pratiques locales des territoires qui s’étendent au-delà de l’urbain aggloméré restent encore, pour l’essentiel, à explorer. L’équipe FRUGAL – associant des chercheurs issus de l’architecture, de la géographie, de l’urbanisme, de l’écologie et de l’économie – a entrepris d’étudier ces figures dispersées de l’urbain généralisé en partant du constat que toute politique d’aménagement durable doit impliquer l’ensemble des composantes du territoire. Quatorze périmètres, situés entre des villes de plus de 20 000 habitants, ont ainsi été identifiés et soumis à l’observation microlocale, permettant d’analyser les établissements humains et les dispositifs d’imbrication des espaces bâtis et ouverts. Territoire frugal présente les résultats de trois années de relevés cartographiques, d’investigations et d’enquêtes sur le terrain. Si les données statistiques collectées révèlent la vulnérabilité écologique, économique et sociale de nos urbanités, nous confrontant à l’épuisement de la nature et de ses ressources, elles fournissent également une base essentielle au développement d’une véritable recherche pluridisciplinaire et aux études qualitatives des territoires, notamment en termes morphologiques et ethnographiques. (d’après éd.)

 

 

Pascal Fort

More Posts - Website

« Territoires en débat : Discussing landscape(s) in contemporary metropolitan realities » / sous la direction de Rosa De Marco & Cristina Mattiucci, ProfessionalDreamers, 2017 (Livre)

Mercredi 22 fév 2017

« Territoires en débat : Discussing landscape(s) in contemporary metropolitan realities » / sous la direction de Rosa De Marco & Cristina Mattiucci. – ProfessionalDreamers, 2016. – 1 Vol. (260 p.) . – ISBN 978-88-908130-4-7

Texts by / Textes de Nicolas ANTOINE, Philippe BOURDEAU, Jean-François COULAIS, Corrado DIAMANTINI, Rosa DE MARCO, Maddalena FERRETTI, Mathias GUNZ, Marina HÄMMERLE,
Cristina MATTIUCCI, Maria Joao MATOS, Fiona PIA, Piero ZANINI

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Résumé extrait du site de l’éditeur : The changes affecting the contemporary city deeply transform contemporary territories and challenge existing epistemological, analytical and operational approaches. Complex socio-spatial metropolitan realities configure landscapes endowed with new features, calling for new conceptual and operative tools.
The essays collected in this book were first presented at the International Seminar “Territoires en débat: la montagne comme jardin urbain?” organised at ENSA – Paris La Villette, and further revised in view of this publication.

Les nombreuses mutations qui intéressent les villes et les territoires contemporains nous interrogent sur la viabilité des outils conceptuels et opératoires, des catégories et des paradigmes utilisés jusqu’à présent pour comprendre et pour agir sur les paysages et sur les réalités socio spatiales qu’elles génèrent.
Cet ouvrage restitue et prolonge le dialogue qui est né autour de ces thématiques lors de la rencontre entre différents chercheurs réunis dans le cadre du séminaire international « Territoire en débat : la montagne comme jardin urbain? » organisé à l’ENSA – Paris La Villette.

Table of Contents :

Introduction

Question de tact, Piero Zanini
Terrain de jeu urbain ou sanctuaire de la nature?, Jean-François Coulais
L’entre-deux Grenoble-Vercors : l’habitabilité croisée ville-montagne, Philippe Bourdeau
Le Vercors mis en question. Du parc naturel aux stratégies territoriales, Nicolas Antoine
How landscape changes while cities expand, Cristina Mattiucci
Vers un nouveau paysage urbain en montagne. Le cas de Covilhã, Maria João Matos
Le projet complexe comme stratégie contemporaine de densification des Alpes, Fiona Pia
The Quiet Zones Within the Expanding City Networks in Switzerland, Mathias Gunz
The ecological regions in Germany. A current topic for future urban policies, Maddalena Ferretti
29 municipalities, 1 living space, Marina Hämmerle
About mountains becoming cities, Corrado Diamantini

Pascal Fort

More Posts - Website

Soline Nivet « Paris Rive Gauche Documents 1981-2016 », Édition du Pavillon de l’Arsenal, 2016 (Livre)

Mardi 21 fév 2017

« Paris Rive Gauche Documents 1981-2016 » / Soline Nivet. – Paris : Édition du Pavillon de l’Arsenal, 2016. – 1 Vol. (360 p.). – ISBN  978-2-35487-035-5

Accédez au site : cliquez ici

Résumé extrait du site de l’éditeur : « Les 130 hectares de Paris Rive Gauche constituent l’un des plus ambitieux projets parisiens depuis Haussmann. Textes, esquisses, archives, dessins, maquettes et photographies : les quelque 400 documents ici rassemblés reconstituent pour la première fois la chronologie du développement d’un quartier qui tient depuis plus de trente ans tantôt le rôle de témoin ou de laboratoire, de chambre d’écho ou de précipité des mutations urbaines contemporaines.
En racontant l’histoire de ce secteur, l’ouvrage en restitue une autre, en creux ou par résonnance : celle de la capitale française telle qu’elle se gouverne, s’aménage, se dessine et se débat depuis les années 1980, et se projette dans les décennies à venir. »

Pascal Fort

More Posts - Website

« Les architectes au travail. L’institutionnalisation d’une profession, 1795-1940 » / Maxime Decommer, Presses Universitaires de Rennes, 2017 (Livre)

Mardi 14 fév 2017

« Les architectes au travail. L’institutionnalisation d’une profession, 1795-1940 » / Maxime Decommer. – Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2017. – 1 Vol. (408 p.). – Domaine Art/Architecture, Collection Art et société. – ISBN : 978-2-7535-5212-8

Accédez au site de l’éditeur : cliquez ici

Résumé extrait du site de l’éditeur : À travers le prisme des structures de travail et des lieux d’exercice des architectes, ce livre met en évidence les vicissitudes de la profession, de la chute de l’Académie royale d’architecture à la Révolution française, jusqu’aux années 1940. Par l’analyse de documents originaux (archives de maîtres d’œuvre et d’ouvrage, publics et privés) et de la presse professionnelle, il interroge le choix unique de l’exercice libéral par un groupe professionnel aux pratiques déjà multiples. Ainsi s’éclaire de façon inédite l’histoire, riche en rebondissements et parfois en contradictions, d’une profession qui continue de s’interroger sur ses missions et ses cadres d’exercice.

Avec le soutien du laboratoire ACS, UMR AUSser 3329 CNRS MCC, et de l’université de Paris-Est.

 

Pascal Fort

More Posts - Website