Atelier "les mots du patrimoine dans les projets urbains et architexturaux en Indonésie et en Thailande : circulation, réception et création" - 7 au 9 décembre 2015

Type de manifestation : 
Année de la manifestation : 

Atelier "les mots du patrimoine dans les projets urbains et architexturaux en Indonésie et en Thailande : circulation, réception et création" 

Dates : du 7 au 9 Décembre 2015

Lieu : Faculté des Arts, de Chiang Mai University, Thailande.

Organisateurs institutionnels:                      

  • Faculté des Arts, Chiang Mai University (Thailande)
  • Unité de Recherche UMR AUSser (CNRS, France)
  • Unité de Recherche UMR Prodig – Institut de Recherche pour le Développement (France)
  • L'Ecole Nationale d'Architecture, Paris-Belleville (ENSA-PB)          

Organisateurs scientifiques :                

  • Thaïlande : Woralun Boonyasurat, Angela Srisomwongwathana
  • France : Pijika Pumketkao, Karine Peyronnie

Partenaire:                          

  • The Little People in Conservation group

Présentation :

Cet atelier questionnera la pertinence des notions importées relatives à la conservation du patrimoine en Thaïlande et en Indonésie. Spécialistes de la Thaïlande, de l'Indonésie et de l'Europe se réuniront au cours de ces deux jours pour réfléchir et partager leurs connaissances sur le sujet. cet atelier vise à faire éclairer les écarts (ou les similitudes) entre les discours et les pratiques patrimoniales locales et internationalisés. L'approche employée consistera d'abord à analyser la réception de quatre notions importées : "patrimoine" , "patrimoine culturel immatériel" , "ville du patrimoine" et «paysage culturel» par le biais de projets passés et présents en Thaïlande et en Indonésie. Les chercheurs se concentreront sur la réception des caractéristiques culturelles extérieures : la circulation, l'appropriation ou le rejet, la localisation qui produit des résultats distincts et hybrides.

Cet atelier donnera une occasion rare d'avoir une meilleure compréhension des principaux textes de loi, des règlements, des institutions ainsi que des textes civiles produits par les différentes communautés, grâce à des applications, des négociations, etc. La première matinée sera consacrée à la présentation de cours sur les recherches de chaque groupe qui ont été menées depuis le dernier atelier à Yogyakarta. Une session l'après-midi de la première journée permettra ensuite à chaque groupe de travail de discuter et d'échanger des points de vues sur l'utilisation de ces mots importés dans une collection de textes et de projets sélectionnés comme études de cas. La deuxième matinée sera consacrée à des discussions conjointes qui mèneront à des débats plus larges sur les expériences thaïlandaises et indonésiennes en approche comparative. La discussion du groupe thématique axé sur les aspects urbains, juridiques et représentatifs aura lieu le dernier après-midi.
 
Cette recherche permettra de développer une approche comparative qui identifie l'unicité des pratiques du patrimoine dans les pays non-occidentaux. Elle vise à établir un processus de nature à éclairer le niveau de réflexivité critique dans ces contextes, croisant l'analyse des projets, les discours et les "joueurs" dans les pratiques patrimoniales. D'autres cas d'Asie du Sud, comme le Cambodge et la Malaisie, seront analysés dans un proche avenir. Tous les documents seront donnés en anglais.