Journée d'études "Transmettre l’héritage de Le Corbusier : recherche, restauration, pédagogie" - 5 novembre 2015

Type de manifestation : 
Année de la manifestation : 

Journée d’étude « Transmettre l’héritage de Le Corbusier : recherche, restauration, pédagogie »

Organisateur : Axe Patrimoine du laboratoire IPRAUS/UMR AUSser, Jean-Paul Midant, Vanessa Fernandez

Lieu : Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, salle des enseignants, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris

Date : 5 novembre 2015, 9h-17h

Accédez au programme : journée d’études le corbusier

Présentation par les organisateurs : Parmi les nombreuses célébrations qui entourent le cinquantenaire de la disparition de Le Corbusier ? la journée d’étude du jeudi 5 novembre 2015 à l’ENSA de Paris-Belleville sera l’occasion de questionner l’héritage de Le Corbusier sous l’angle de la recherche, de la conservation-restauration du patrimoine et de la pédagogie.
– Nous proposons dans un premier temps d’aborder la pérennité de l’oeuvre construite par le dialogue entre chercheurs et Architectes en Chef des Monuments Historiques.


Quels savoirs dans le domaine de l’art de bâtir et des innovations constructives l’oeuvre et ses récentes restaurations nous apporte-t-elle ? Cette connaissance fait-elle évoluer les techniques et doctrines de la conservation-restauration élaborées pour des constructions plus anciennes ? De quelle manière recherche historique et pratique de la restauration s’informent-elles mutuellement ? Quel est l’impact sur l’enseignement de la restauration pratique et théorique ?
– Dans un second temps, nous interrogerons l’enseignement de la conception architecturale contemporaine dans son rapport à l’oeuvre de Le Corbusier.
Comment l’héritage conceptuel de Le Corbusier est-il transmis dans l’enseignement de l’architecture ou de son histoire ? L’apport théorique de l’oeuvre de Le Corbusier sur l’espace est-il toujours opérant pour la conception architecturale aujourd’hui ? Qu’est-ce que le point de vue des architectes praticiens sur les édifices de Le Corbusier peut apporter au monde des spécialistes de la préservation des monuments historiques ?