Les stratégies d'aménagement à l'épreuve de l'érosion littorale

Thèse en cours
Type de doctorat: 
Doctorat en formation initiale
Année de début de la thèse : 
2017
Discipline: 
Architecture
Equipe de recherche : 
Université : 

Résumé

Le littoral est le lieu privilégié d'une hybridation entre milieu naturel et activités humaines. à l'échelle du globe, on estime que 60 % de la population vit dans les zones côtières ; une présence en constante augmentation, qui génère une importante richesse économique mais accroît simultanément la vulnérabilité des installations humaines face aux risques naturels. Entre ces deux dynamiques contradictoires, l'érosion littorale joue un rôle singulier : en remodelant les côtes de manière incessante, elle transforme inéluctablement les milieux urbanisés. Elle oblige à penser l'aménagement à l'aune d'une nécessaire souplesse. Les stratégies d'aménagement, qui ont longtemps opposé milieux naturels préservés et milieux urbains défensifs, doivent aujourd'hui intégrer la mobilité des activités humaines comme condition d'un aménagement durable face aux fluctuations du trait de côte. La notion de front de mer, rendue caduque, laissera-t-elle place à une recomposition spatiale basée sur les liens profonds qui existent entre arrière-pays et littoral ? Cette recherche, en s'appuyant sur une analyse rétrospective des politiques d'aménagement et sur la comparaison de plusieurs sites, vise à identifier les caractéristiques structurelles récurrentes du littoral et esquisser les modalités d'une recomposition globale et dynamique de ce territoire.