Protection du patrimoine historique, culturel et renouvellement de la ville ancienne – Le cas de Xi’an

Thèse en cours
Année de début de la thèse : 
2009
Directeur de recherche : 
Discipline: 
Architecture
Equipe de recherche : 
Université : 

Résumé de la thèse

Notre recherche interroge dans la stratégie du développement spatial, économique et social, le rôle que joue le patrimoine urbain d'une ville historique chinoise comme Xi'an. En Chine, le rapport entre la protection du patrimoine urbain et le développement de la ville ancienne caractérise le processus de l'évolution urbaine et théorique des villes historique. Avec la concurrence économique à l'intérieur du pays, les villes chinoises opèrent chacune son interprétation sur le rapport entre la protection du patrimoine et le développement urbain, en vue de répondre les exigences dans les domaines économique, culturel, et social. Les reconnaissances de la protection du patrimoine urbain et culturel, sont instrumentalisées, selon différentes conditions et suivant différents objectifs, par les acteurs de la politique de la ville et aussi par les acteurs économiques. Située au centre de la Chine, la ville de Xi'an, ancienne capitale de 13 dynasties, est classée en 1982, par l'État central, en tant que « ville célèbre d'histoire et de culture ». Ne sont pas seulement la partie de la fierté des habitants de Xi'an, ces richesse d'histoire et de culture sont aussi, d'après le point de vue du gouvernement - municipal, provincial ou central, les ressources culturelles importantes qui peuvent être contribuées dans le développement urbain et la modernisation. A partir de la fondation de RPC, la protection de la ville historique est présentée de différentes manières en tant qu'un des sujets importants dans chaque édition du Schéma Directeur. Mais le résultat des opérations montre de l'inverse. La dégradation urbaine au niveau considérable présente la déviation de l'imagination de municipalité - c'est de faire la ville de Xi'an une ville célèbre d'histoire et de culture au niveau mondial. De la politique de "la ville de production" de 1954 à celle de "la ville qui fait croiser les cultures historique et moderne" de 2008, la politique urbaine de Xi'an d'aujourd'hui présente une double ambition de la municipalité, soit de protéger le patrimoine culturel et de chercher en même temps de construire le maximum de compétence dans le domaine économique. Est-ce qu'elle va réussir ?