Quan-Le HUANG

Statut

  • Professor, ADRI - SCUT (Architecture Design & Research Institue, South China University of Technology, Canton, China)

Une urbanisation hybride -Métamorphose spatiale et sociale de Shipaï, « village urbain » de Canton en Chine, 1978 / 2008

  • Soutenance le 19 janvier 2010
  • Sous la direction de Pierre Clément
  • Discipline : Architecture
  • Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis

Cette thèse explore une nouvelle réalité dans la métropole chinoise d’aujourd’hui : celle du phénomène de « village urbain » au cours de l’urbanisation à grande vitesse qui s’est déroulée en Chine pendant les trente années qui ont suivi la politique de Réforme et d’Ouverture depuis 1978. Elle est essentiellement centrée sur le village de Shipaï, situé dans la direction vers laquelle Canton a réalisé l’importante extension de son territoire urbain. Fondé sur six années de recherches et d’observations sur le terrain, ce travail vise à rendre visibles des mécanismes de l’urbanisation chinoise qui restent encore méconnus, et, précisément, à mettre en lumière quelle a été la place du “village urbain” dans le processus d’urbanisation.

La thèse se compose de trois parties :

  • Des études sur les états actuels du phénomène de « village urbain », abordés sous les angles variés de diverses disciplines concernées — de la gestion territoriale et de l’urbanisme, et sous l’angle des relations entre l’espace et la société, qui permettent de voir comment le « village urbain » s’est confronté aux « systèmes dualistes » caractéristiques de la Chine contemporaine.
  • L’observation des enjeux fonciers entre le gouvernement municipal et le village de Shipaï pendant les périodes majeures de l’urbanisation à Canton permet de comprendre de quelle manière les luttes de la communauté villageoise ont modifié la formation des nouveaux espaces urbains prévus par les pouvoirs publics sur les nouveaux territoires urbains.
  • Une analyse minutieuse des transformations morphologiques qui se sont produites à l’intérieur du “village urbain” de Shipaï, qui ont transformé le village en un quartier de logements sociaux de facto pour la ville, et, de ce fait même, en une unité urbaine pourvue d’une identité propre, renouvelée et clairement manifestée.

Nos arguments sont principalement élaborés à partir de documents juridiques croisés, d’interprétations cartographiques ainsi que d’entretiens avec des personnes de statuts très divers qui sont concernées par ce processus de métamorphose urbaine.

Descripteurs : Réforme et Ouverture, « Village urbain », Urbanisation chinoise, Rapport « ville/campagne », Rapport « espace/société », Village de Shipaï, Arrondissement de Tian-he, Canton.

Hybrid Urbanization - Spatial and social transformation of Shipai, "urban village" in Guangzhou, China (1978-2000).

Abstract

The rapid urbanization process in China during the past 30 years (during 1978 and 2008), when the important policy of Reform and Opening has brought radical changes to the Chinese society and territory, one of which is that the rural villages at the periphery of the cities were absorbed into the city’s development by the urban sprawl and were transformed into “urban villages” under the country’s dual system. In step with the frequent changes of the urban ideologies and the changing models for the urban development, the local habitants of these “urban villages” have transformed spontaneously their houses and their territory to fit in with the changing city conditions and the needs of the urban market. Our research aims at understanding the mechanism of the interaction between the urbanization process led by the authority and the morphological evolution executed by the local community of “urban villages”, and redefining the role of the “urban-villages” in this special period where great challenges were brought to the existing dual system and to the “city/campaign” relations.

This thesis is composed by three parts :

  • Studies on the current situations of the “urban village” phenomenon, especially in the angle of the territory management and the realm of urbanism ;
  • Researches of the official process of urbanization which has been executed on the lands which had belonged to the rural village of Shipai and were taken over by the government by means of requisition ;
  • Researches of the non-official process of urbanization—the auto-transformation in the “urban village” of Shipai, which has taken place on the last land owned by the local community.