Séminaire annuel - Métropoles d’Asie Pacifique – IPRAUS UMR AUSser, Virtual Shanghai, 2013.

Type de manifestation : 
Année de la manifestation : 

Séminaire annuel - Métropoles d’Asie Pacifique – IPRAUS UMR AUSser, Virtual Shanghai, 2013.

Raconter le Grand Shanghai : Lecture de la métropole sous VIRTUAL SHANGHAI 

Du programme de recherche – AGE - Architecture de la Grande Echelle, 2007 – est née l’initiative de fabriquer des données territoriales sur Shanghai pour raconter la métropole. Huit qualificatifs ont été retenus1 : l’EAU, la VEGETATION, la MOBILITE, la QUALITE DU DISPOSITIF SPATIAL, la QUALITE DES PRATIQUES SPATIALES, le PATRIMOINE, l’ECHELLE et la DENSITE. Pour localiser, rapprocher et évaluer Shanghai selon ces critères de représentation, nous avons construit un SIG2. Cette approche opérationnelle a permis à l’IPRAUS d’en établir la méthode qui pourra être appliquée à d’autres villes3. Les représentations glissent d’une échelle territoriale à l’autre et superposent les thèmes : le lecteur compose ses propres fonds et surfaces d’analyse.

L’Institut d’Asie Orientale, auteur du site VIRTUAL SHANGHAI, a été le premier évaluateur de cette base de données. En 2010 notre rapprochement a été formalisé dans une convention de recherche entre l’IAO et le laboratoire IPRAUS de l’ENSA PB4 en vue d'ouvrir le volet contemporain de Virtual Shanghai. Notre autre ressource est le DSA – APU5. Depuis 2006, une convention d’échange entre l’ENSA PB et le CAUP6 de l'Université Tongji nous permet chaque année d’enrichir nos données territoriales dans le triple contexte d’un atelier de terrain à Shanghai, d’une formation des étudiants au SIG et de l’accueil de trois étudiants chinois, ressource importante pour les études documentaires nécessaires au projet.

Le Shanghai contemporain de Virtual Shanghai se décline en trois volets : la carte interactive (Shanghai XXIth), construite ex nihilo, et deux collections de cartes et photos. La carte interactive ou Live Map couvre les échelles de territoire : du delta du Yangzi à l’analyse de villes en périurbain. Ce SIG a permis à l’atelier SIG ARTH7 de produire une série de cartes. Les photos prises au cours des ateliers in situ sont localisées et renseignées dans le site selon nos huit qualificatifs. Cette première diffusion a pour vocation d’être augmentée par d’autres travaux menés entre enseignement et recherche. Sont initialisés : un lexique comparé – Franco-Chinois – des vocabulaires descriptifs de site urbain, de nouveaux tracés détaillés sur d’autres villes nouvelles et de facto d’autres cartes et d’autres photos illustrant notre propos.

http://www.virtualshanghai.net/IPRAUS/Overview