Séminaire de master et doctorat « Les sciences sociales et l’Asie du Sud-Est » - 13 au 17 janvier 2014

Type de manifestation : 
Année de la manifestation : 

Séminaire de master et doctorat « Les sciences sociales et l’Asie du Sud-Est » 

Lieu : INALCO 

Dates : 13 au 17 janvier 2014​

Programme :

13 janv

9h30

10h – 12h

Introduction

Géographie : M. Franck

14h – 16h

Architecture et urbanisme Ch. Goldblum et N. Lancret

14 janv

10h – 13h

Sciences économiques
JC. Simon et F Nicolas

14h – 16h

Sciences économiques JC. Simon et F Nicolas

15 janv

10h-12h

Archéologie et histoire ancienne de l’Asie du sud-est insulaire
P. Wormser

14h – 16h

Archéologie et histoire ancienne de l’Asie du sud-est continentale 
E. Bourdonneau

16 janv

10h-12h

Histoire moderne de l’Asie du sud-est insulaire
P.  Wormser

13h – 15h

15h-17h

Histoire moderne de l’Asie du sud-est continentale 
G. Mikaelian

Histoire contemporaine de l’Asie du sud-est 
H. Tertrais

17 janv

10h-12h

Ethnologie                     B. Formoso

14h-16h

16h30-19h

Ethnologie de la santé 
A. Guillou                      Table ronde et pot

Cet enseignement, organisé sous la forme d’un stage d’une semaine, s’adresse aux étudiants en master et aux doctorants en sciences sociales qui se spécialisent sur l’Asie du Sud-est. Il est ouvert aux étudiants de tous les établissements et peut être validé, si les établissements le souhaitent,  selon l’assiduité ou selon les règles propres de chaque établissement.Objet du cours :

Son objet est le suivant : montrer comment l’histoire, la géographie, l’ethnologie, les sciences économiques et les urbanistes ont abordé l’Asie du Sud-est, tout en dégageant la manière dont certaines particularités historiques, géographiques, sociales et culturelles de cette partie du monde ont pu influencer la constitution des objets de recherche dans ces différentes disciplines. Il s’agit tout à la fois de mettre en relief des traditions scientifiques et des orientations thématiques privilégiées. Eventuellement, il s’agit aussi de souligner l’apport de la région à la constitution de paradigmes disciplinaires, tout en informant les étudiants sur les lacunes constatées. Sur ce dernier point, l’enseignement peut contribuer à un choix plus raisonné des sujets de recherche.

L’une des finalités du projet pédagogique est de faire découvrir aux étudiants de telle ou telle discipline ce qui se fait sur la région dans les champs connexes du savoir et, par rapport à des phénomènes ou problèmes particuliers, de dégager des différences d’approche, qui peuvent s’inscrire ou non dans la complémentarité. En ce sens, l’idée a été retenue de consacrer les dernières heures du stage à une petite table ronde réunissant les étudiants et des représentants de chaque discipline autour d’un thème fédérateur, renouvelé chaque année.