Un territoire de l’architecture : AMC et le renouveau de la culture architecturale en France (1967-1981)

Thèse soutenue
Directeur de recherche : 
Equipe de recherche : 
Université : 
Année de soutenance : 
Date de la soutenance : 
Vendredi 09 Juillet 2010

Résumé

La thèse porte sur le renouveau de la culture architecturale, intervenu grâce à l'action d'un milieu de jeunes architectes français dans les années 1960 et 1970 qui sont devenus les acteurs principaux des Unités Pédagogiques d'Architecture et en ont fait le lieu de la refondation de l'enseignement de l'architecture et de la naissance de la recherche architecturale. La recherche prend pour support principal d'analyse la revue Architecture Mouvement Continuité publiée entre 1969 et 1981 par la SADG. Si la période traitée correspond d'abord à la vie de la revue, elle se réfère aussi à une histoire plus générale de la société française et de l'architecture contemporaine en France dans une période de changements profonds. En effet, l'intérêt principal de la revue vient du fait que son histoire se soit nouée avec les réalités extérieures complexes. Au coeur de ce renouveau culture, il y a un regard sur l'objet architectural, voire une redéfinition de celui-ci étroitement liée à la construction de l'identité de ces jeunes architectes. Les épisodes constituant l'histoire d'AMC illustrent le projet de ses acteurs d'él argir la discipline architecturale, en donnant une autre légitimité au travail de l'architecte. Ce projet a été élaboré principalement par le biais de la recherche historique, et ce dans le rapport étroit de deux pôles qui paraissent a priori opposés : "connaissance" et "projet" dont le rapport mutuel et productif est fondamental dans ce renouveau culturel