Le Blog de Veille UMR AUSser » Actualités

S'abonner à flux Le Blog de Veille UMR AUSser » Actualités
Architecture Urbanisme Société : Savoirs, Enseignement, Recherche
Mis à jour : il y a 11 heures 22 min

[En ligne] Cours de Jean-Louis Cohen : « Mies van der Rohe et la construction de la métropole, de Berlin à Chicago » – Collège de France – 06 mai au 01 juillet 2020

Mercredi 27 mai 2020

Le cours « Mies van der Rohe et la construction de la métropole, de Berlin à Chicago », que Jean-Louis Cohen (IPRAUS/AUSser) devait donner dans l’amphithéâtre Marguerite de Navarre du Collège de France du 6 mai au 1er juillet 2020, ne peut se dérouler dans les conditions prévues.

Les séances ont été enregistrées et seront mis en ligne à l’heure initialement prévue – à partir du mercredi de 18 à 19 heures, à partir du 27 mai. Elles resteront disponibles par la suite sur le site du Collège.

Accédez à la présentation du cours : Programme

Accédez aux cours de Jean-Louis Cohen : Architecture et forme urbaine

Présentation

La connaissance de la vie et de l’œuvre de Ludwig Mies van der Rohe a été profondément transformée depuis vingt-cinq ans par de nombreux travaux portant sur des projets, des bâtiments, ou sur les conjonctures dans lesquelles elles se sont déployées. Sur la base des découvertes récentes dans les fonds d’archives et des interprétations apportant une lumière nouvelle sur le contexte et les figures de son invention architecturale, une vue d’ensemble de la trajectoire de celui qui fut le dernier directeur du Bauhaus sera proposée. Mies ne peut plus en effet être considéré comme un personnage solitaire ou un misanthrope, mais apparaît bien comme un architecte complet doté d’une grande ambition intellectuelle et profondément engagé dans la transformation de deux métropoles souvent mises en parallèle : Berlin, où il imagina ses manifestes provocants des années 1920 et construisit des édifices marquants ; et Chicago, où il ne cessa de perfectionner dans les années 1950 un nombre restreint de types architecturaux emblématiques de sa seconde vie, qui trouva l’Amérique comme théâtre.

Programme

6 mai 2019 : Introduction ; à l’école de Bruno Paul et Peter Behrens ; la maison Riehl et les premiers projets domestiques.

13 mai 2020 : Quatre projets théoriques en verre, béton et brique

20 mai 2020 : Recherches tectoniques : les maisons Wolf, Esters et Lange et le monument à Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg

27 mai 2020 : L’invention d’un nouvel espace habitable entre Stuttgart, Barcelone et Brno

3 juin 2020 : Mies et le Bauhaus ; espoirs et désillusions dans l’Allemagne nazie

10 juin 2020 : Émigration et renouveau : la maison Resor et le campus de l’IIT

17 juin 2020 : Le cadre de la vie moderne : la maison Farnsworth et les appartements du Lake Shore Drive

24 juin 2020 : Le Seagram Building et la seconde vie du gratte-ciel. L’enseignement de Mies

1er juillet 2020 : Mies urbaniste, de Détroit à Toronto. Un retour monumental à Berlin

Pascal Fort

More Posts - Website

Appel à articles pour Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère : Penser l’architecture par la ressource (date limite : 15 octobre 2020)

Lundi 18 mai 2020

Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère lancent le 10e dossier thématique de la nouvelle formule en ligne de la revue, intitulé « Penser l’architecture par la ressource« , Coordinateurs du dossier : Nicolas Fiévé et Xavier Guillot.

Appel Appel à articles : Penser L’architecture par la ressourceTélécharger Modalités

Les propositions d’articles complets seront envoyées par mail avant le 15 octobre 2020 au secrétariat de rédaction des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère : secretariat-craup@culture.gouv.fr

Pour plus d’informations, contacter Aude Clavel au 06 10 55 11 36

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] #ARCHITECTUREALAMAISON n°5 : « Découvrir des maisons particulières avec leurs architectes » – Pavillon de l’Arsenal – 16 avril 2020

Mercredi 29 avr 2020
#ARCHITECTUREALAMAISON n°5

Cette semaine alors que pour beaucoup, notre domicile s’est transformé en territoire et nos fenêtres en horizon, découverte de maisons particulières racontées par leurs architectes.

Chacune transcrit tant les attentes de ses futurs habitants que les convictions de celles et ceux qui les conçoivent : Eric Lapierre (OCS/AUSser) interroge le statut de la pièce ; Kersten Geers transforme la structure en espace ; Xaveer de Geyter relit le concept des cloisons-armoirs ; Benjamin Aubry, Emma Saintonge, Erwan Bonduelle, Tanya Klyne, Septembre, Martinez Barat Lafore, Sophie Shiraishi et Hugo Waikim, Lafayette FMAU réactivent le tissu pavillonnaire d’Arcueil ; David Trottin et Louis Paillard expérimentent à Montreuil et à Pomponne d’autres modèles ; Winy Maas pense la maison comme un village sur les toits de Rotterdam, Peter Stutchbury imagine la Bay house pour vivre sous un grand figuier et retour à la maison de la plage avec Henri Ciriani.

Intervention membres UMR AUSser

« Room Stories » : Vidéo de la conférence du 4 octobre 2017.
Intervenant: Eric Lapierre (OCS/AUSser), architecte

Maison pour un collectionneur. Peut-on faire une maison dont toutes les pièces sont identiques ? Quels sont le statut et la signification de la pièce dans l’histoire de l’architecture ? Quelle actualité ce mode de composition peut-il avoir dans le monde contemporain ? Comment la pièce peut-elle changer de statut pour entrer dans le champ de l’espace ? Comment des éléments permanents de l’architecture peuvent-ils avoir des statuts radicalement différents au cours du temps ? Le lien entre forme et fonction existe-t-il ? Une architecture peut-elle être anti contextuelle ? Parmi d’autres, autant de questions posées à travers la maison à Combray.

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] #ARCHITECTUREALAMAISON n°6 : Visiter la métropole et les intervalles de cette géographie – Pavillon de l’Arsenal – 22 avril 2020

Mercredi 29 avr 2020

Cette semaine visite de la métropole, avec certains nous explorons l’actualité et le devenir de ce paysage, avec d’autres nous arpentons les intervalles entre les connaissances pour découvrir de façon renouvelée cette géographie et ses enjeux visite avec, Djamel Klouche, Alexandre Chemetoff, Michel Desvigne, Pierre Veltz, Rem Koolhaas, Paul-Hervé Lavessiere, Baptiste Lanaspeze, Jacqueline Osty, Hélène Sallet-Lavorel, Paul Chemetov, TVK , Catherine Maumi (AHTTEP/AUSser), Pierre Janin, Sébastien Marot, Augustin Rosenstiehl, Bas Smets et Michel Corajoud.

Accédez aux 11 captations vidéos : Visiter la métropole

Intervention membres UMR AUSser

Débat : « Le nouvel urbanisme sera agricole ou ne sera pas«  / Vidéo de la conférence du 13 Novembre 2018

Avec :
Catherine Maumi (AHTTEP/AUSser), Professeur HDR en Histoire et Cultures architecturales
Pierre Janin, Architecte – Fabriques Architectures Paysages, architecte conseil de l’Etat
Sébastien Marot (OCS/AUSser), Philosophe

Débat animé par Augustin Rosenstiehl, architecte et commissaire scientifique de l’exposition « Capital Agricole »



Pascal Fort

More Posts - Website

Rencontres RAMAU 2020 : « De l’incertitude des savoirs aux nouvelles fabriques de l’expertise » – Paris – 21 et 22 septembre 2020

Mercredi 29 avr 2020
Présentation

Séminaire exploratoire « De l’incertitude des savoirs aux nouvelles fabriques de l’expertise. Expertises valorisées/contrariées en architecture, urbanisme et paysage » organisé par le réseau Ramau.

Accédez au programme : Rencontres RAMAU 2020

« Les prochaines Rencontres et la prochaine livraison des Cahiers RAMAU ont pour objet de porter un éclairage sur les modalités de reconfiguration de l’expertise territoriale, urbaine et architecturale. Après l’exploration des vertiges et prodiges des innovations pédagogiques (cahiers RAMAU 9), le présent programme scientifique vient interroger les situations où se côtoient recherche et mondes professionnels. »

Intervention membres UMR AUSser

Lundi 21 septembre 2020 : dans la Session 1 – Arènes de production de recherche et d’expertise
Alexandre Callens, IPRAUS/AUSser : « Une expertise paysagère issue de la recherche au sein de processus de projets en cours »

Informations pratiques

Date : 21 et 22 septembre 2020
Lieu : Paris
Inscriptions gratuites mais obligatoires

Pascal Fort

More Posts - Website

Palmarès 2019 des Prix et des distinctions attribués à des chercheurs et enseignants-chercheurs d’Université Paris-Est

Mercredi 29 avr 2020

Découvrez le palmarès 2019 des Prix et des distinctions attribués à des chercheurs et enseignants-chercheurs d’Université Paris-Est.

Accédez au palmarès : Palmarès 2019

En 2019, les chercheurs, enseignants-chercheurs et équipes des établissements membres et associés d’Université Paris-Est se sont vus attribuer des récompenses et distinctions pour la qualité de leurs travaux ou de leurs projets et pour certains pour l’ensemble de leur carrière.

dont pour membres UMR AUSser

Florence Lipsky (OCS/AUSser) : 2e prix au MIPIM/The Architectural Review Future, Project Awards 2019 – Catégorie « Tall Building » pour son projet HautBois.

Eric Lapierre (OCS/AUSser) : Grand prix d’architectures 2019 de la revue d’a pour le projet de la résidence pour étudiants Chris Marker réalisée par l’agence Éric Lapierre Experience.

Pascal Fort

More Posts - Website

Appel à communications pour le colloque international « Ville, évènementiel, méga-évènements et tourisme » (date limite : 31 octobre 2020)

Mercredi 29 avr 2020
Organisateur

Comité d’organisation : Cécile Collinet, Marie Delaplace, Yannick L’Horty, Antoine Marsac, Pierre-Olaf Schut, Benoit Segay.

Mme Virginie Picon-Lefebvre (IPRAUS/AUSser, ENSA PB) fait partie du comité scientifique.

Cette troisième conférence de l’Observatoire de Recherche sur les Méga-événements (ORME) de l’Université de Paris Est est organisée conjointement avec l’Association AsTRES, un réseau d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche spécialisés dans la recherche et la formation autour du tourisme et qui fête ainsi sa 10ème conférence en partenariat avec le groupe Ville Tourisme Transport et Territoire du Labex Futurs Urbains.

Elle se déroulera en anglais et en français.

Accédez à l’annonce : cliquez ici

Compte-tenu de la pandémie de COVID-19, le comité d’organisation du colloque d’ORME et AsTRES a décidé de ne pas tenir son colloque joint prévu à Paris Est du 18 au 20 mai 2020 sur le thème « Ville, événementiel, méga-événements et tourisme ». Nous avions anticipé un report à la fin de l’année 2020. Mais l’évolution de la pandémie et des incertitudes existant pour l’année 2020 nous conduisent à reporter ce colloque international du mardi 25 au jeudi 27 mai 2021.

Appel

Téléchargez l’appel : cliquez ici

De façon croissante et dans un contexte concurrentiel exacerbé concernant l’attraction pérenne des touristes comme des populations ou des entreprises, on assiste au développement de nombreux évènements.

Informations pratiques

Soumission de résumés :
Date limite d’envoi des résumés : 31 Octobre 2020
Date d’acceptation : 30 Novembre 2020

Les résumés étendus doivent postés sur le site https://megaevent2020.sciencesconf.org/

Pascal Fort

More Posts - Website

Report de l’Appel à articles « L’Agence d’architecture » des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (Craup) : 31 mai 2020

Vendredi 24 avr 2020

En raison des difficultés liées au confinement, un délai supplémentaire est accordé pour la remise des articles pour le dossier thématique « L’agence d’architecture ». Ceux-ci sont attendus pour le 31 mai 2020.

Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère  lancent le 9e dossier thématique de la nouvelle formule en ligne de la revue
L’Agence d’architecture / The Architect’s Office, coordonné par/coordinated by Gauthier Bolle, Maxime Decommer (ACS/AUSser) et Valérie Nègre

Appel

Accédez à l’appel : L’agence d’architecture

Présentation

Nous proposons, dans ce numéro, d’interroger les agences sur le temps long, de la période moderne à la période contemporaine, et de manière transversale, en suscitant les contributions de spécialistes de l’architecture, de l’histoire, de la sociologie et de l’anthropologie. Dans le champ de l’histoire de l’architecture, depuis plusieurs années, les approches monographiques ont permis de rendre compte du fonctionnement de certaines agences. En sciences humaines et sociales, quelques recherches ont privilégié les enquêtes in situ pour analyser principalement les processus de conception architecturale

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Téléconférence : « Paris sur le Potomac : les « Beaux-Arts architects » et leurs hôtels particuliers à Washington » – Isabelle Gournay (AHTTEP/AUSser) – Alliance française de Washington – 15 mai 2020

Vendredi 24 avr 2020
Téléconférence d’Isabelle Gournay

L’Alliance Française de Washington, DC a le plaisir de vous inviter à la téléconférence Paris sur le Potomac : les « Beaux-Arts architects » et leurs hôtels particuliers à Washington d’Isabelle Gournay (membre associée AHTTEP/AUSser), professeur émérite, Université du Maryland. Cette conférence, organisée en partenariat avec le Belmont Center for Beaux-Arts Studies, sera faite en ligne via la plateforme Zoom.
Cet événement virtuel est gratuit et nous vous invitons à vous inscrire sur Eventbrite. Toutes les personnes inscrites recevront un lien pour se connecter à la téléconférence par courriel quelques jours avant l’événement.

Accédez au site pour vous inscrire : Beaux-Arts architects

Date and Time : Fri, May 15, 2020, 7:00 PM – 9:30 PM EDT

Présentation de la conférence

Au tournant du XXè siècle, c’est par l’intermédiaire de ses « anciens élèves », tels que Nathan Wyeth, et d’autres architectes (dont George Oakley Totten) qui avaient fréquenté ses ateliers sans y être officiellement admis que l’Ecole des Beaux-Arts de Paris exerce une grande influence sur la création des quartiers résidentiels les plus huppés de Washington. Pourquoi et comment clients et architectes, autant par francophilie que par ambition, cherchent-ils à acclimater l’hôtel particulier parisien – de style Renaissance ou classique – aux alentours de Dupont Circle ? Au regard de paramètres d’ordre sociologique, urbanistique et architectural, le « label » Beaux-Arts est analysé comme mode de conception à la fois rationnelle et fastueuse et comme signe de ralliement à des réseaux professionnels ou mondains. Le point de départ pour cette relecture transatlantique sera l’actuel Cosmos Club de l’agence new yorkaise Carrère et Hastings, achevé en 1901. On attachera une attention particulière à la somptueuse résidence de plan triangulaire que Perry Belmont commanda, sur New Hampshire Avenue, au grand architecte parisien Ernest Sanson.

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Seventh Annual Conference on Construction History – Cambridge (Grande Bretagne) – 3 au 5 avril 2020

Vendredi 24 avr 2020
« Seventh Annual Conference on Construction History »

Organisée par la Construction History Society, qui devait se tenir à Cambridge, Grande Bretagne, du 3 au 5 avril et qui a eu lieu en ligne sous forme de présentations téléchargeables et webinaires, suivie d’une publication papier. 

Accédez au site : Seventh Annual Conference on Construction History

Participation membre UMR AUSser

Lena Dimitriadi (ACS/AUSser) : « The geometry and structure of an early freeform roof: the Europe 1 Transmitter Building in the Saar »

Abstract: Paper on the Europe 1 Transmitter building that is Germany close to the French border completed in 1955, designed by Jean-François Guédy ad André Nejavits-Méry as a concrete hall with glass walls covered by a curving free form roof, looking at the discussions around the setting out of this form and its relationship to other hyperbolic structures in the post-war period

Pascal Fort

More Posts - Website

[Webinaire] : Cycle de conférences : #5 – Les nouvelles voies de l’aménagement – 22 avril 2020

Mardi 14 avr 2020
Organisateur

Un cycle de conférences proposé par l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, L’Institut Paris Region et le comité d’histoire du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

#5 – Les nouvelles voies de l’aménagement

Mercredi 22 avril 2020 | 10 h 00 – 12 h 00
Webinaire – La séance sera diffusée en direct depuis cette page puis disponible en replay. Aucune inscription n’est nécessaire, la diffusion sera publique : bit.ly/webinaire-histoirecultures

Accédez à l’annonce : Les nouvelles voies de l’aménagement

Avec Marc Desportes (CH-MCTRCT), Sabine Barles (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Martial Vialleix (L’Institut Paris Region), Jean Attali (Ensa, AUSser), Brigitte Guigou (L’Institut Paris Region).

Au début des années 1980, les cadres de référence de l’aménagement changent, non seulement d’un point de vue institutionnel avec la montée en puissance de l’Europe et des collectivités territoriales mais aussi d’un point de vue socio-économique avec l’affirmation de nouveaux modèles de développement. S’ensuivra une période de réorganisation et de réorientation des politiques d’aménagement qui intégreront peu à peu une dimension environnementaliste. Cette montée en puissance des enjeux environnementaux sera plus spécifiquement retracée et analysée dans la deuxième partie de la séance. La troisième intervention portera sur la façon dont les territoires franciliens se saisissent du défi de l’économie circulaire et mettent en place diagnostics et projets.

Pascal Fort

More Posts - Website

Appel à contributions permanent pour “Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (Craup)”

Jeudi 09 avr 2020

Appel à contributions permanent : comptes rendus de thèses et de HDR, recensions d’ouvrages, articles sur des sujets émergeants ou renouvelant les modes d’action des chercheurs, issus de recherches récentes ou en cours.

Pour des instructions détaillées cf. l’appel à article sur le site de la revue

La revue Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère publie dans sa rubrique « Actualités de la recherche » des comptes rendus de thèses et de HDR, des recensions d’ouvrages, des articles sur des sujets émergeants ou renouvelant les modes d’action des chercheurs, des articles scientifiques issus de recherches récentes ou en cours.

Cette rubrique est particulièrement sensible aux travaux qui contribuent à renouveler les objets, les méthodes scientifiques et les perspectives de la recherche architecturale, urbaine et paysagère.
Les comptes-rendus comprendront entre 5 000 et 10 000 caractères (espaces compris), notes, résumé et bibliographie incluses, et 1 ou 2 illustrations.
Les articles ne doivent pas excéder 40 000 caractères (espaces compris), bibliographie et notes incluses (des formats courts sont possibles). 
Ils doivent être accompagnés d’une notice biobibliographique, d’un résumé (français et anglais) et de 5 mots clefs.
Langues acceptées : français, anglais.

Pascal Fort

More Posts - Website

Conférence de Natalia Petkova (ACS/AUSser) : “Building in Massive Stone Today – News From the Field” – ETH Zurich – 25 mars 2020

Jeudi 26 mar 2020

Natalia Petkova (doctorante ACS/AUSser) a donné une conférence en ligne intitulé : “Building in Massive Stone Today – News From the Field”, à l’ETH Zurich le 25 mars 2020.

Accédez à l’annonce : Building in Massive Stone Today

Pascal Fort

More Posts - Website

Nouveau carnet de recherche : “1989” du laboratoire ACS/AUSser

Mercredi 25 mar 2020
Un nouveau carnet “1989”

Accédez au carnet de recherche : 1989

“1989, hors-champ de l’architecture officielle” est un programme de recherche pluriannuelle collective porté par le laboratoire ACS/UMR AUSser de l’ENSA Paris Malaquais.

Le laboratoire Architecture, Culture et Société (UMR AUSser 3329 / ENSA Paris Malaquais) a décidé de mener un travail de recherche collectif auquel chacun de ses membres- permanents, associés, post-doctorants et doctorants – contribuerait selon ses orientations. Pour fédérer ce faisceau de regards, nous avons retenu un thème susceptible de recueillir leur diversité, une date-clé : 1989. Celle-ci fonctionne à la fois comme un prétexte et un repère, un espace de cristallisation de l’histoire, une sorte de point focal utile à notre archéologie du présent.

En France, dans le domaine de l’architecture, les caméras se sont alors presque exclusivement concentrées sur un seul phénomène : les grands travaux présidentiels. Ces hauts faits, qui ont occupé le devant de la scène française, occultent une infinité d’« événements » moins identifiés et peu médiatisés ; pourtant, ces derniers informent, tout autant sinon plus, cette période de l’histoire et ses incidences sur le monde d’aujourd’hui.

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] : Vidéos et audios – Cycle de rencontres Campagnes urbaines – septembre 2019 – mars 2020

Lundi 16 mar 2020

Regardez, écoutez les vidéos et audios des rencontres du cycle “Campagnes urbaines” qui ont eu lieu entre septembre 2019 et mars 2020 : cliquez ici

Accès direct Présentation de ces rencontres

Encore abondamment évoquée, l’idée d’un « étalement urbain » est loin de rendre compte de la réalité et de la diversité dont procède aujourd’hui l’urbanisation des campagnes urbaines (terme inspiré d’un rapport de la DATAR qui comporte les “campagnes des villes, du littoral et des vallées urbanisées” et les “campagnes agricoles et industrielles”). Il est indéniable que l’artificialisation et la fragmentation des sols se poursuivent mais elles sont davantage le fait des zones commerciales et de logistique que des quartiers pavillonnaires. Qu’en conclure quant à l’efficacité de la législation, de la réglementation et des outils d’urbanisme ? Et puis, densifier, soit, mais jusqu’où ? À trop le faire ne prive-t-on pas les urbains d’espaces naturels voire d’espace tout court ? La densification ne trouverait-elle donc pas son sens dans un juste équilibre avec son envers, la « dédensification » qui favorise les jardins domestiques et la biodiversité ? Et dans quelle mesure ces questions sont-elles spécifiques à la France ? Qu’en est-il de nos voisins européens ?

Telles sont quelques-unes des questions abordées dans Densifier/Dédensifier, Penser les campagnes urbaines, un ouvrage issu d’un programme de recherche du Plan urbanisme construction architecture et publié sous la direction de Béatrice Mariolle (IPRAUS/AUSser) et Jean-Michel Léger (IPRAUS/AUSser). Questionnements également évoqués dans le cadre des ateliers périurbains du ministère de la Transition écologique et solidaire dont les enseignements sont consignés dans un second ouvrage Le périurbain, espace à vivre, sous la direction de Florian Muzard et Sylvain Allemand. Ces ouvrages serviront donc de support à ce cycle de conférences, à travers toute la France, à chaque fois en croisant les regards de contributeurs avec des acteurs locaux, de différents horizons disciplinaires ou professionnels.

Ces séances permettront d’esquisser des propositions d’actions concernant le devenir des campagnes urbaines notamment en termes d’occupation et de recyclage des sols, de production agricole, de politiques d’aménagement, de modèles de transition et de coopérations interterritoriales.

Pascal Fort

More Posts - Website

Cinquièmes rencontres de l’Association d’histoire de l’architecture – ENSA Paris-Belleville et Institut national d’histoire de l’art (INHA) – 20-21 mars 2020

Lundi 09 mar 2020

Les cinquièmes rencontres de l’AHA auront lieu, les 20 et 21 mars prochains, respectivement à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville et à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), sous réserve de l’évolution prochaine des mesures de santé publique et dans le respect des recommandations sanitaires.

Programme Programme des 5e Rencontres AHATélécharger Présentation

Cette manifestation a pour but de présenter l’actualité des réflexions en histoire de l’architecture (publications, expositions, recherches doctorales, champs de recherche, …). Dans un esprit aussi convivial que scientifique, il s’agit ainsi de participer à la visibilité de la discipline et de permettre à la communauté de l’histoire de l’architecture de se retrouver, conformément aux ambitions que s’est l’association qui fête cette année son cinquième anniversaire. L’AG de l’AHA aura lieu à cette occasion, le vendredi 20 à 19h.

Informations pratiques
  • Vendredi 20 mars 2020, 9h30-19h, ENSA Paris-Belleville, Amphithéâtre Bernard Huet, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris
  • Samedi 21 mars 2020, à partir de 9h30, INHA, Salle Vasari, 1er étage, 6 rue des Petits-Champs, 75002 Paris
  • Accédez au site : AHA


Pascal Fort

More Posts - Website

Séminaire IGP (4) : “Résister au Grand Paris? Planification métropolitaine et stratégies locales” – ENSA Paris-Belleville – 17 mars 2020

Vendredi 06 mar 2020
Présentation

Séminaire du Groupe transversal « Inventer le Grand Paris », Labex Futurs Urbains (UPE) : Résister au Grand Paris ? Planification métropolitaine et stratégies locales, sous la coordination scientifique de Emmanuel Bellanger et Cédric Feriel

Accédez au programme : Séminaire IGP (4)

Argumentaire

L’histoire du Grand Paris est scandée par les grands plans d’aménagement. Mais au-delà de ce Grand Paris de papier, la métropole se structure concrètement par les stratégies des municipalités, des conseils généraux, des acteurs privés, voire des mobilisations collectives. Cette séance pourrait être la première d’un cycle à étaler sur plusieurs années. Pour l’année 2019-2020, le thème initial de la centralité pourrait être une porte d’entrée possible : municipalités ou acteurs privés développent des stratégies de centralités qui, bien souvent, se démarquent, critiquent voire ignorent le Grand Paris des plans d’aménagement. Il ne s’agit pas de considérer ces différents acteurs comme des opposants systématiques à la planification, mais d’explorer au contraire leur rôle exact : Résistance ? Vision alternative du Grand Paris ? Co-constructeurs ?

Informations pratiques

Date : Mardi 17 mars 2020, 14h-17h30
Lieu : École nationale supérieure d’architecture Paris Belleville, Salle des enseignants (1er étage), 60, Boulevard de La Villette, 75019 Paris

Contacts :
Alessandro Panzeri (ale.panzeri.archi@gmail.com) ;
Emmanuel Bellanger (ebellanger@yahoo.fr) ;
Cédric Feriel (cedric.feriel@gmail.com) ;

Pascal Fort

More Posts - Website

Journée d’étude « Dynastie d’architectes et d’artistes en province XIXe-XXe siècles : entre héritage, transmission et famille de créateurs » – MSH de Clermont-Ferrand – 9 avril 2020

Vendredi 06 mar 2020
Organisateur

CHEC (Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » / UCA) et Ressources (ENSA CF)

Programme Accédez au programme :Télécharger Participation membre UMR AUSser

9h50-10h10 : Emma FILIPPONI, post-doctorante, ACS – UMR AUSser 3329 CNRS, ENSA Paris Malaquais. : Curtelin, architecte lyonnais. Héritage, création et transmission familiale entre XIXe
-XXIe siècles
.

Informations pratiques

Lieu : Maison des sciences de l’homme, 4, rue ledru 63 001 clermont-ferrand
Date : 9 avril 2020, 8h30-17h30

Pascal Fort

More Posts - Website

Conférence #4 – Les « Trente Glorieuses » – Le planisme et ses marges – Institut Paris-Région (Paris) – 11 mars 2020

Lundi 02 mar 2020
Organisateurs

L’Institut Paris Region, L’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville et le Comité d’histoire du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

Cycle de conférences – année scolaire 2019/2020 : “Du pré carré aux ronds points. Histoire et cultures de l’aménagement”

Conférence #4 – Les « Trente Glorieuses » – Le planisme et ses marges
 Mercredi 11 mars 2020 | 9 h 30 – 12 h 30
 L’Institut Paris Region – 15, rue Falguière – 75015 Paris

La quatrième conférence traite de l’âge d’or de l’aménagement du territoire lors de la période qui s’étend de la Libération au choc pétrolier de 1973, soit les « trente glorieuses ». Fondée sur un important effort de prospective, inscrite dans la géographie nationale, s’attachant à des actions menées au niveau régional, cette politique sera conduite à partir de 1963 par une administration de mission, la DATAR. La deuxième intervention s’attachera, en s’appuyant sur l’apport de l’école
italienne, aux doctrines du projet urbain et à la façon dont elles s’articulent et/ou s’opposent à celles de la planification. Enfin la troisième intervention s’intéressera à la place et au rôle qu’occupent les villes petites et moyennes des franges de l’agglomération parisienne, dans le système métropolitain francilien.
– L’aménagement du territoire national, par Marc Desportes (CH-MCTRCT)
– Architecture urbaine versus planification. L’apport de l’école italienne (1950-1980), par Cristiana Mazzoni (ENSA Paris-Belleville, directrice de l’UMR AUSser)
– Les villes petites et moyennes des franges de l’agglomération parisienne, par Tanguy Le Goff (L’Institut Paris Region) Modération : Brigitte Guigou (L’Institut Paris Region)

Télécharger le programme
S’inscrire : http://bit.ly/confhistoireamgt

Calendrier des séances

#1 – Les premiers pas de l’aménagement (XVIIe-XVIIIe siècles) – Cartographies
 Mercredi 13 novembre 2019 | 9 h 30 – 12 h 30
Lieu : ENSA Paris-Belleville – 60, boulevard de la Villette – 75019 Paris

#2 – Le siècle de l’industrie – Réseaux, infrastructures et mobilités
 Mercredi 18 décembre 2019 | 9 h 30 – 12 h 30
 Lieu : ENSA Paris-Belleville – 60, boulevard de la Villette – 75019 Paris

#3 – Le premier XXe siècle – Métropolisations et aménagement régional
 Mercredi 12 février 2020 | 9 h 30 – 12 h 30
Lieu : ENSA Paris-Belleville – 60, boulevard de la Villette – 75019 Paris

#5 – Les nouvelles voies de l’aménagement
 Mercredi 22 avril 2020 | 9 h 30 – 12 h 30
Lieu : L’Institut Paris Region – 15, rue Falguière – 75015 Paris

Pascal Fort

More Posts - Website

Journées d’études : “Entre héritage des Ciam et invention du territoire : revisiter le débat architectural italien, 1952-1966” – École d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est (Champs-sur-Marne) – 24 mars 2020

Vendredi 28 fév 2020

Organisée par Éric Alonzo (OCS/UMR AUSser 3329). Organisée à l’École d’architecture de la ville & des territoires, le lundi 13 janvier 2020 et le mardi 24 mars 2020, ces deux journées d’étude de l’UMR AUSser accompagnent la parution prévue courant 2020 du cinquième de volume de Marnes, documents d’architecture qui contient une nouvelle traduction française de « La forme du territoire » de Vittorio Gregotti (1966).

Lieu : Ecole d’architecture de la ville & des territoires, Amphithéâtre, 12 av. Blaise Pascal, 77420 Champs sur Marne

Programme 9haccueil café9h20mot d’accueil d’Amina Sellali, directrice de l’École d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est et de Cristiana Mazzoni, directrice de l’Unité mixte de recherche AUSser 33299h30introduction, Éric Alonzo, professeur, École d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est, Codirecteur éditorial de Marnes, documents d’architecture, OCS/UMR AUSser 33299h50« Trois écoles de pensée et leurs maîtres : Guiseppe Samonà, Ernesto Nathan Rogers et Ludovico Quaroni », Cristiana Mazzoni, professeure, École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, Ipraus/UMR AUSser 332910h20« L’INA-Casa au IVe Congrès d’urbanisme (Venise, octobre 1952) : La question du “quartier” et le débat entre la tendance néoréaliste et la tendance rationaliste pendant le premier cycle du plan Fanfani – INA-Casa », Fosco Lucarelli, maître de conférence, École d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est10h50questions11h05« Enzo Paci : Il cuore della città ou la nouvelle relation à la nature », Federico Diodato, doctorant, École d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est, OCS / UMR AUSser 332911h35« Ludovico Quaroni et la ville-territoire », Françoise Véry, membre honoraire du laboratoire Les métiers de l’histoire de l’architecture, édifices-villes-territoires (MHAevt), École nationale supérieure d’architecture de Grenoble12h05« Trois “territoiresˮ de débat : la question du Sud (plans et projets pour Matera, 1952-1956), la spéculation immobilière (le plan de Rome, Quaroni et Piccinato, 1954) et l’urbanisation galopante (le plan intercommunal de Milan de Carlo, 1965) », Anne Grillet-Aubert, maître de conférence, École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, Ipraus/UMR AUSser 332912h35questions12h50pause déjeuner14h« La conquête de l’échelle dans l’architecture urbaine et du paysage en Italie 1960-1965 », Andrea Gritti, professeur, département d’architecture et d’étude urbaine, Politecnico di Milano14h30« Quelques circulations entre Kevin Lynch et l’Italie », Clément Orillard, maître de conférence, École d’urbanisme de Paris, Lab’Urba.15h« Pietro Porcinai et l’émergence du paysage dans l’Italie dans les années 1950 et 1960 », Claudia Zanda, maître de conférence associée, Politecnico di Milano.15h30questions et pause-café16h« Giancarlo de Carlo et le débat sur la città-regione en Italie, 1962-1966 », Enrico Chapel, professeur, École nationale supérieure d’architecture de Toulouse, LRA16h30« Città, periferia, territorio : Trois notions d’Aldo Rossi entre théorie et iconographie », Julien Correia, maître de conférence associé, École nationale supérieure d’architecture de Bretagne, doctorant, IPRAUS/UMR AUSser 332917h« Urbanistica, Piano regolatore, Architettura : définitions encyclopédiques et enjeux épistémologiques, années 1950 et 1960 », Marco Voltini, maître de conférence associé, Politecnico di Milano. Présentation

La scène italienne des années 1960 constitue un des foyers les plus intenses de la théorie architecturale et urbaine de la seconde moitié du XXe siècle. À l’image des études pionnières de Saverio Muratori sur Venise et sur Rome (1959-1960 et 1963) ou celle, plus tardive de Carlo Aymonino et d’Aldo Rossi sur Padoue (1970), il se caractériserait principalement par un intérêt renouvelé pour la forme des villes historiques – celui pour la forme du territoire ou du paysage n’arriverait que dans un second temps, par un élargissement du cadre d’étude. On le considère ainsi souvent comme un des fronts de rupture avec la pensée fonctionnaliste des Ciam, parallèle à celui que le Team X mène de l’intérieur.
Ce sont ces deux idées communément admises que ces journées d’étude proposent de questionner, en reculant le centre de gravité du milieu des années 1960 (quand paraît L’Architecture de la ville de Rossi et Le Territoire de l’architecture de Gregotti) à la fin des années 1950. Il s’agira, d’une part, de s’intéresser aux continuités avec les travaux des derniers Ciam (dont celui de 1951 à Hoddesdon), plus particulièrement avec leurs écoles d’été organisées à Venise de 1952 à 1957 et, d’autre part, de relativiser l’idée d’un intérêt exclusif pour la ville-centre en mettant en évidence l’intérêt, dès le début des années 1960, pour les enjeux spatiaux et formels de la grande échelle, de la ville-territoire et même du paysage et de l’environnement, lié à la notion d’ambiente. Ces journées d’études s’intéresseront notamment à l’influence du « trio des maîtres » : Giuseppe Samonà (1898-1983), Ernesto Nathan Rogers (1909-1969) et Ludovico Quaroni (1911-1987) et aux apports théoriques de la revue Casabella Continuità de 1953 à 1965.

Pascal Fort

More Posts - Website

Pages