Le Blog de Veille UMR AUSser » Actualités

S'abonner à flux Le Blog de Veille UMR AUSser » Actualités
Architecture Urbanisme Société : Savoirs, Enseignement, Recherche
Mis à jour : il y a 12 heures 54 min

Call for papers « Transgression – A New Paradigm? » est prolongé jusqu’au 16 mai 2021

Vendredi 30 avr 2021

Reconsidering the act of transgression as a rising paradigm, this themed conference is hosted by ENSA Bretagne (Rennes).
Rennes, France – 17-21 November 2021
Website: click here

Committees

ORGANIZING COMMITTEE
Carmen Popescu – Professor PhD Hab. ENSA Bretagne – general chair
Gabriel II A-Avava Ndo – PhD student ENSA Bretagne
Julien Bastoen (IPRAUS/AUSser) – Associate Professor PhD ENSA Bretagne
Laetitia Bouvier – in charge of research ENSA Bretagne
Emily Mugel – PhD student ENSA Bretagne
Can Onaner – Professor PhD ENSA Bretagne
Nadia Sbiti – Associate Professor PhD ENSA Toulouse

SCIENTIFIC COMMITTEE
Carmen Popescu, member of the TRANSGRESSION project – ENSA Bretagne (France)
Gülsüm Baydar, member of the TRANSGRESSION project – Yasar University Izmir (Turkey)
Can Bilsel, member of the TRANSGRESSION project – University of San Diego (USA)
Mark Crinson, former president EAHN – Birkbeck University of London (Great Britain)
Mari Lending, vice-president EAHN – Oslo School of Architecture and Design (Norway)
Léa-Catherine Szacka, EAHN councillor– University of Manchester (Great Britain)

Call

Access to call : click here

Please submit your proposal of no more than 300 words (clearly specifying the theme you want to apply for), accompanied by a two-page curriculum vitae. The resulting file, titled as following FAMILY NAME_THEME, should be uploaded here before 16 may 2021.

Key dates:

  • &- May 2021: deadline for sending proposals
  • 30 May 2021: notification of the selection
  • 29 August 2021: drafts of the papers to be sent to the session chairs
  • 17-21 November 2021: conference
Presentation

The past few years have witnessed a proliferation of transgressive manifestations in the architectural field, echoing a propensity to dismiss rules and norms in many social and political circumstances unfolding around us. Transgression was, however, always part of our world and of our way of functioning, presenting a centrifugal force opposing the regulating laws of order – a quest of liberty versus the quest of harmony. The very act of inhabiting a given space might be understood as an act of transgression. Why, then, dedicate a conference to this theme? Certainly, the playing and bargaining with normativity is a constant of life as such, but what if the increasing number of diverse transgressive stances is the response to an era threatened by crises and agitated by radical mutations? And what if this troubled climate could be understood as the consequence of modernity’s will to embrace the world in its entirety, an ambitious project that ultimately engendered  control and exclusion?

By formulating these questions, the conference invites us to reflect on transgression – as concept, positioning and posture – as a crucial element at the core of an epistemology in the making.

Pascal Fort

More Posts - Website

[Visio-conférence] Soutenance de thèse de doctorat en architecture de Thomas Beillouin (OCS/AUSser, Eav&t) : Les stratégies d’aménagement à l’épreuve des aléas littoraux – 7 mai 2021

Lundi 26 avr 2021

Thomas Beillouin soutiendra sa thèse de doctorat en architecture : « Les stratégies d’aménagement à l’épreuve des aléas littoraux. L’épaisseur littorale : un paradigme émergent dans l’aménagement des territoires côtiers » le vendredi 7 mai 2021 de 9h00 à 13h00.
sous la co-direction de Sébastien Marot et Frédéric Bonnet
Université Gustave Eiffel, Ecole d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est, Equipe OCS

Celle-ci se déroulera en visioconférence et sera retransmise en streaming (lien à venir).

Accédez à l’annonce sur le site de l’Eav&t : cliquez ici

Membres du jury

Frédéric BONNET, Professeur des Écoles nationales supérieures d’architecture, ENSA Saint-Étienne, et Professeur, Accademia di Architettura di Mendrisio (co-encadrant)
Pierre CAYE, Directeur de recherche, Centre national de la recherche scientifique (rapporteur)
Virginie DUVAT-MAGNAN, Professeure des Universités, Université de La Rochelle (rapporteuse)
Sébastien MAROT, Professeur des Écoles nationales supérieures d’architecture, ENSA Paris-Est,
Professeur invité, École polytechnique fédérale de Lausanne (directeur)
Catherine MEUR-FÉREC, Professeure des Universités, Université de Bretagne Occidentale (examinatrice)
Antoine PICON, Directeur de recherche, École des Ponts ParisTech, et Professeur, Graduate School of Design de l’Université Harvard (examinateur)
Paola VIGANÒ, Professeure, Istituto Universitario di Architettura di Venezia et Professeure ordinaire, École polytechnique fédérale de Lausanne (examinatrice)
Lolita VOISIN, Maîtresse de conférences, École de la nature et du paysage – Institut national des sciences appliquées Centre Val-de-Loire (examinatrice)

Résumé de la thèse

La concentration de la population et des activités humaines sur les littoraux est à l’origine de risques côtiers croissants. Alors que les deux tiers de la population mondiale vivent à moins de 100 km des côtes, cette « littoralisation » se renforce et les situations de risques se multiplient au contact d’aléas divers : érosion, submersion et inondation en tête. Longtemps, les rapports entre urbanisation et dynamiques naturelles du littoral ont été réglés par la construction d’ouvrages dits « de défense
contre la mer ». Aujourd’hui, ces ouvrages sont remis en question tant pour leur coût financier et environnemental qu’en raison du sentiment de sécurité trompeur qu’ils procurent. En France, la tempête Xynthia de 2010 et l’érosion brutale de la côte aquitaine lors de l’hiver 2013-2014 ont révélé de façon dramatique la vulnérabilité des territoires littoraux, stimulant du même coup la recherche dans le domaine de la gestion des risques. Alors que les géographes pointent les aménagements comme l’un des principaux facteurs de risques côtiers, l’urbanisation non maîtrisée du littoral et du rétrolittoral témoigne d’une crise de modèle, renforcée par les effets du changement climatique. Explorant le contexte de France métropolitaine, cette thèse postule non seulement que la prise en compte des aléas littoraux dans l’aménagement peut faire modèle, mais aussi que l’architecte-urbaniste peut jouer un rôle-clé dans sa mise en œuvre, en lien étroit avec les géographes. Son hypothèse centrale est que face à l’attractivité croissante des littoraux, une réflexion qualitative sur leur épaisseur territoriale est indispensable pour atténuer les risques tout en revalorisant les paysages côtiers. En premier lieu, ce travail retrace les liens entre les modèles d’aménagement des 19e et 20e siècles et la dynamique littorale, mettant en évidence leur rôle dans la production des risques côtiers. Ensuite, l’analyse de cinq territoires côtiers, divers par leur géographie et leur urbanisation, met en évidence les stratégies contrastées aujourd’hui développées en France, des plus conventionnelles aux plus naturalistes : Le Barcarès, La Rochelle, Lacanau, Saint-Nazaire et Salin-de-Giraud en Camargue. Enfin, après en avoir tiré enseignements et lacunes, la troisième partie interroge la possibilité de mieux intégrer les édifices et les dynamiques naturelles à travers un renouvellement des outils du projet urbain et architectural en milieu littoral.

Pascal Fort

More Posts - Website

[Visio-conférence] Conférence de Jean-Louis COHEN (IPRAUS/AUSser) « Américanismes soviétiques : nouvelles perspectives » – 12 mai 2021

Lundi 26 avr 2021

La conférence de Jean-Louis COHEN « Américanismes soviétiques : nouvelles perspectives » aura lieu en visio-conférence le mercredi 12 mai 2021 de 18h à 20h.

Assistez à la conférence : cliquez ici

Cette conférence a lieu dans le cadre du cycle « L’architecture en Russie : nationalisme, internationalisme, transnationalisme ».

Présentation

L’ouvrage « Construire un nouveau Nouveau Monde, l’Amerikanizm dans l’architecture russe », publié en 2020 retrace environ quinze décennies de relations asymétriques, pendant lesquelles les États-Unis ont semblé définir l’idéal à partir duquel réformateurs démocrates, bolcheviques utopiques, bureaucrates staliniens, modernisateurs khrouchtcheviens et apparatchiks bréjneviens ont défini leurs programmes. Au travers d’épisodes particulièrement révélateurs, les illusions et les effets concrets de cette projection durable seront mesurés.

Projet de recherche « Russie XX-XXI »

Programme réalisé dans le cadre du projet de recherche « Russie XX-XXI », avec le soutien de la Vladimir Potanin Foundation.

Suivez-les sur : facebook.com/kollektsia

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Visualisez la Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » – collectif Penser l’urbain par l’image

Lundi 26 avr 2021

La Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » du collectif Penser l’urbain par l’image s’est déroulé en visio-conférence le le 22 mars 2021 de 13h à 14h30.

Visualisez cette première séance : cliquez ici

Présentation

Pour rappel cette rencontre intitulée « (Re)Créer des archives » a été l’occasion d’écouter Ilana Boltvinik (Collectif TRES), Alexa Färber, Anne Jarrigeon, Laetitia Overney (membre IPRAUS/AUSser) et Hortense Soichet (collectif Penser l’urbain par l’image).

Qu’est-ce qu’une archive ? Comment la recherche et les pratiques artistiques participent-elles à leur production ? Quels sont les processus, les dispositifs et les efforts collectifs impliqués dans leur fabrique et leur mise en partage ? Les présentations de cette première rencontre explorent des approches de recherche par la création d’archives.

Retrouvez l’annonce parue sur le Carnet AUSser le 15 mars 2021 : cliquez ici

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Conférence de Élisabeth ESSAÏAN (IPRAUS/AUSser) « Moscou-Rome, regards croisés » – Centre Georges Pompidou – 23 avril 2021

Lundi 26 avr 2021

Dans le cadre du cycle « L’architecture en Russie : nationalisme, internationalisme, transnationalisme », conçu par Jean-Louis Cohen.

La conférence de Élisabeth ESSAÏAN (membre permanent de l’équipe de recherche IPRAUS/AUSser) « ROME-MOSCOU : REGARDS CROISÉS » s’est déroulé en visio-conférence le mercredi 21 avril 2021, 18h – 20h.

Retrouvez cette conférence en ligne : Rome-Moscou

Présentation

« En 1925, Mussolini a proclamé :  » J’appelle à la construction de Rome, pour rendre à Rome toute sa grandeur […] « . Sept ans ont passé et il n’y a non seulement pas de miracle, mais il n’y a rien. Pourquoi ? Parce que le capitalisme voit un autre miracle – le miracle de la décadence, le miracle de la crise ». C’est en ces termes qu’en 1932, Lazare Kaganovitch, chargé du futur plan stalinien de Moscou, évalue l’avancée et la portée du plan mussolinien.

Nous nous intéresserons à ce moment particulier du regard vers l’Italie dans le contexte d’élaboration du plan de Moscou de 1935, tout en replaçant cet intérêt dans le temps long d’échanges russo-italiens.
Élisabeth Essaïan est architecte, enseignante-chercheure à l’ENSA de Paris-Belleville et ancienne pensionnaire de la Villa Médicis.

Programme réalisé dans le cadre du projet de recherche Russie XX-XXI, avec le soutien de la Vladimir Potanin Foundation.
Suivez-les sur : facebook.com/kollektsia

Pascal Fort

More Posts - Website

Réunion annuelle DocAsie 2021 : « Valoriser les collections asiatiques : labellisation et financement » – Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg – 16, 17 et 18 juin 2021

Jeudi 15 avr 2021

Chaque année le réseau DocAsie organise son séminaire annuel autour d’une thématique.

Le thème des journées de 2021 est placé sous le signe de la valorisation et des financements des collections asiatiques. Mais ce sera aussi l’occasion de découvrir les collections alsaciennes sur l’Asie de la Bibliothèque Nationale Universitaire, du Centre européen d’études japonaises d’Alsace et du SCD de l’université de Strasbourg

Bien sûr nous avons en réserve des plans B (hybride) et C (tout en ligne), mais nous avons vraiment envie de vous retrouver « pour de vrai » !

Accédez au site : DocAsie

Programme

Accédez au programme : cliquez ici

Interventions membres UMR AUSser

Jeudi 17 juin : 14h45 : Nathalie Lancret (IPRAUS/AUSser), Pijika Pumketkao-Lecourt (IPRAUS/AUSser), Pascal Fort (IPRAUS/AUSser) : Archival city : Documenter la ville ordinaire de l’Asie du Sud-est : Etude de cas de Chiang Mai.

Informations pratiques

Dates : 16, 17 et 18 juin 2021
Lieu : BNU Strasbourg
Inscription en ligne : cliquez ici jusqu’au 15 mai

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Retrouvez les interventions lors des Rencontres virilio du 2 avril 2021 – Musée Maritime de La Rochelle

Jeudi 15 avr 2021
AVEC

Stéphane Paoli, journaliste
Samuel Jan, graphiste
François Jarrige, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne
Claire Bailly, architecte paysagiste, enseignante à l’Ecole d’architecture Paris-Vals de Seine
Collectif Suspended spaces – Eric Valette et Françoise Parfait
Thierry Paquot, philosophe
Laurent Vidal, professeur d’histoire contemporaine à La Rochelle Université
Gilles Clément, paysagiste
Animé par Thierry Paquot et Jac Fol (directeur ACS/AUSser)

Organisé par

Évènement organisé par Thierry Paquot, Jean Richer, Virginie Segonne et Sophie Virilio, le CAUE de la Charente-Maritime, la Ville de La Rochelle
En partenariat avec le Fonds Audiovisuel de Recherche, le Musée Maritime de La Rochelle et la librairie Les Saisons

Interventions en ligne

Retrouvez les interventions en ligne : cliquez ici

Pascal Fort

More Posts - Website

Pages