Actualités du carnet de veille d'AUSser

S'abonner à flux Actualités du carnet de veille d'AUSser
Architecture Urbanisme Société : Savoirs, Enseignement, Recherche
Mis à jour : il y a 2 heures 57 min

CFP: Cultural perceptions of safety (deadline: Jun 1, 2020)

Vendredi 24 avr 2020
CFP: Cultural perceptions of safety (Utrecht, 21-22 Jan 21)

Utrecht, January 21 – 22, 2021
Deadline: Jun 1, 2020
On Thursday 21st and Friday 22nd of January 2021, the Humanities Department of the Open University of the Netherlands organizes the international conference ‘Cultural perceptions of safety. Reflecting on modern and pre-modern feelings of safety in literature, philosophy, art and history’. We cordially invite scholars from various disciplines to send in their proposal for paper presentations.

Themes

– Spatial dimensions of safety; How does the representation and expression of safety differ between cities and rural areas? How was and is the ideal safe space portrayed? How does the architecture or the city planning of spaces influence our feeling of safety?

– Emotional dimensions of safety; How has the emotion of safety been perceived and portrayed over time? How are feelings of safety influenced by processes of in- and exclusion of specific social groups? How are feelings of safety and unsafety imagined and linked? How do different literary genres discuss (un)safety in relation to emotions? and How do art works perform (un)safety and how is this linked to affectivity?

– Theoretical and ethical reflections on safety; What is safety? How has safety been defined? What is the role of safety in society? Which philosophical and religious roots have influenced our perceptions of safety?

– Eco-anxiety and safety; How is the feeling of safety affected by the existential challenge of climate change? How does the phenomenon of eco-anxiety prevail in cultural expressions of safety? Is this form of anxiety a typical current societal discourse of safety or does it have its own history?

– Politics of safety; What is the meaning and value of safety in politics? How have feelings of safety and unsafety been used in policy making? What are the differences in cultural perspectives on safety in western and non-western countries and on national, global and geo-political level?

CFP: Temporanea. Revista de Historia de la Arquitectura No. 2 (deadline: Jul 10, 2020)

Vendredi 24 avr 2020
CFP: Temporanea. Revista de Historia de la Arquitectura No. 2 (2021)

Temporánea. Revista de Historia de la Arquitectura is a journal of the editorial seal of the University of Seville EUS, preferably addressed to the academic community focused on international research in History of Architecture. It publishes annually scientific articles selected by the double-blind peer review system and through an editorial process characterized by quality, rigor and transparency, monitored by its editorial team committee with a marked international character.

Research in the History of Architecture is approached from any discipline, chronological period and geography, and promotes the diversity and complexity of History as an inalienable value. In addition to this transversal and plural approach, this publication advocates the multiscalar character of architecture, ranging from the history of the built object, the city and the territory. In its section atemporánea the journal publishes research articles from any historical period and from any part of the world, complemented by short texts of its section contemporánea, which includes books, exhibitions and activities reviews.TEMPORÁNEA aims to place historical research on architecture in a broader intellectual horizon and to generate a contemporary forum of disciplinary relevance.

Following the publication in March 2020 of our inaugural issue, we strongly invite researchers in the History of Architecture to submit articles for the next issue of the journal. TEMPORÁNEA will continue to show the History of Architecture in all its transdisciplinary, chronological, geographical and multiscale complexity.

Informations

Deadline: July 10, 2020
For further information and the submission visit the website: https://revistascientificas.us.es/index.php/TEMPORANEA/about/submissions#onlineSubmissions

CFP: Histories of Postwar Architecture, Issue: Committed, Politicized, or Operative (deadline: Jul 31, 2020)

Mercredi 22 avr 2020

Histories of Postwar Architecture (HPA) is a biannual open-access peer-reviewed Journal that aims to publish innovative and original papers on post-war architecture, with no geographical, methodological, historiographical or disciplinary restrictions.

Committed, Politicized, or Operative: Figures of Engagement in Criticism from 1945 to Today
Issue edited by Hélène Jannière (Université Rennes 2) and Paolo Scrivano (Politecnico di Milano).

In a 1995 article on the renewal of architectural criticism, French architect and critic Bernard Huet referred to Charles Baudelaire to define art criticism as necessarily – in the poet’s words – “partial, impassionate, political”. During the 1990s, perhaps as a reaction to the 1980s, when in many specialized publications architectural criticism was identified as “communication” or even as promotion of architects and architectures, it emerged an extensive nostalgia for a notion of criticism associated to the historical avant-gardes. In this “committed” criticism or in the “politicized” one it was possible to emphasize the critic’s influential and active role in discovering, promoting, and intellectually supporting groups of artists or architects. The idea of a “golden age” of criticism has thus spread, being from time to time related to the end of the 19th century, to the 1920s, and to the 1960s and 1970s.

This issue of HPA intends to collect studies devoted to historical examples of “committed” and “politicized” criticism, reflecting on the real meanings of these concepts and on the themes and subjects to which they are tied.
On the one hand, the figure of “committed” critic might be linked to the art and architecture avant-gardes from the end of the 19th century onward, hence defining a privileged relationship between critic and artist/architect; on the other, “politicized” criticism can be characterized as the understanding in political terms of architectural and city phenomena.

Among the questions the issue wants to address are:
– in which way do these definitions of “committed” and “politicized” criticism come close to or differ from the definition of “operative” criticism, in the various meanings that have been attributed to it since Manfredo Tafuri?
– What are the theoretical tools, the rhetorical
constructions, and the intellectual and political references of “committed” and “politicized” criticism?
– Should the latter be necessarily bound to the author’s belonging to a party or political group?
– What are their principal ways of circulation (specialized periodicals, journals, targeted actions)?
– In which measure did “politicized” criticism influence architecture’s historical narrative?
– And finally, what are the interlacements and the convergences between criticism’s intellectual and artistic engagement and the political commitment?

The issue of HPA intends to include contributions dealing with specific case studies or themes, with a periodization that spans from the end of the Second World War to the present date.

Papers should be submitted using https://hpa.unibo.it/user/register
The guidelines for paper submission are available at
https://hpa.unibo.it/about/submissions#authorGuidelines

[Visio-débat] “Écosystèmes, densités, mobilités, sociabilités: quels changements la crise pandémique suggère-t-elle sur nos modes de vie?” – 23 avril 2020

Mercredi 22 avr 2020
Comité d’organisation
  • Bernard Declève, Université Catholique de Louvain
  • Roselyne de Lestrange, Metrolab Brussels
  • Vincent Kaufmann, professeur, LASUR/EPFL
  • Luca Pattaroni, LASUR/EPFL
  • Panos Mantziaras, Fondation Braillard Architectes
     
Présentation

Suite au premier rassemblement virtuel “Dessiner la transition, c’est maintenant.“, la Fondation Braillard Architectes, Metrolab Brussels et l’EPFL/LASUR vous invitent à poursuivre le débat sur quelques traits essentiels du projet de transition:

  • ses impératifs écologiques, tant quantitatifs que qualitatifs;
  • ses lignes rouges sociales, y compris économiques et politiques;
  • ses variantes d’urbanité: densités, cultures constructives, fonctionnalités, esthétiques;
  • ses alternatives de mobilité, de productivité et de consommation.

Vous pouvez dès maintenant vous exprimer sur ces thématiques sur le forum de la transition.

Les invités

  • Sylvain Ferretti, Directeur général de l’Office de l’urbanisme, Département du Territoire, République et Canton de Genève.
  • Albert Lévy, architecte urbaniste, chercheur associé au laboratoire LAVUE UMR CNRS 7218, auteur du livre “Ville, urbanisme, santé: les trois révolutions”.

Les répondants

  • Marcellin Barthassat, architecte et urbaniste, membre de la Commission cantonale d’urbanisme à Genève.
  • Catherine Fierens, Bruxelles environnement, coordinatrice du projet BoerensBruxselPaysans.
  • Nathalie Roseau, École des Ponts ParisTech, LATTS, Professeure associée à l’École des Ponts ParisTech, Directrice du Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (Cnrs, Enpc, Uge).

    Modération: Panos Mantziaras, directeur de la Fondation Braillard Architectes.

    À la fin de la session, nous vous invitons à rester avec nous pour un moment plus convivial afin de partager un verre à la santé de la Terre!
Informations pratiques Jeudi 23 avril | 17h – 19h

Assister au débat sur ZOOM1. Inscriptions nécessaires pour ajuster la capacité d’accueil de la plateforme selon le nombre de participants: envoyer un e-mail à secretariat@braillard.ch avec nom, prénom et institution.

2. Cliquer ci-dessous pour installer le logiciel Zoom et se connecter au débat: REJOINDRE LE DÉBAT

Prix de thèse Valois. Erratum (date repoussée au 04 juin 2020)

Mercredi 22 avr 2020
Prix de thèse « Valois » Jeunes chercheuses et chercheurs : appel à candidature 2020

Créé en 2017 et porté par le Comité d’histoire du ministère de la Culture, le Prix de thèse « Valois » Jeunes chercheuses et chercheurs distingue trois thèses de doctorat pour leur qualité, leur originalité et leur apport essentiel aux politiques culturelles du ministère de la Culture.

Le prix de thèse « Valois » est une aide à la publication de la thèse de doctorat. Le montant qui sera attribué à chaque thèse primée s’élève à 8 000 euros. Il a pour objectif d’encourager les chercheurs dans leurs travaux portant sur tous les champs des politiques culturelles et des institutions qui les mènent.

Quelles que soient les disciplines et les champs culturels : patrimoines, création, médias et industries culturelles, langues de France, les recherches porteront plus largement sur tous les aspects de ces politiques publiques : institutions, professions, socio-économie de la culture, etc.

Les recherches éclaireront les politiques ministérielles sur le temps long. Elles aborderont les questions d’accès à la culture, de transmission des savoirs et de cohésion sociale et situeront les politiques culturelles dans l’ensemble des politiques publiques en faveur du développement des territoires, y compris avec une dimension comparatiste.

Informations pratiques

Les thèses doivent être rédigées en français et avoir été soutenues entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020.
La date limite de dépôt de candidatures est le 04/05/2020.
Candidature et règlement du prix

[En ligne] ACDD : Atelier Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés

Lundi 20 avr 2020

Retrouvez en ligne une sélection des meilleures séances et interventions de l’atelier (enregistrement ou streaming) “Atelier Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés

Accédez au site : Atelier Habiter la transition

Appel à contributions du séminaire HEnsA20 : thème « Paris-province » (date limite 18 mai 2020)

Lundi 20 avr 2020

Appel à contributions du séminaire HEnsA20 (Histoire de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle) qui se tiendra à l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, en novembre prochain, et qui porte sur le thème « Paris-province ».

Appel Appel à contribution HEnsA20Télécharger Informations pratiques

Les propositions sont à envoyer avant le lundi 18 mai 2020 à amandinediener@wanadoo.fr.
Elles se composeront d’un argumentaire d’une page environ, accompagné de la mention des sources mobilisées et d’une bibliographie succincte, ainsi que d’un court CV.

[En ligne] Expositions virtuelles

Lundi 20 avr 2020

En ce temps de confinement, de chez nous allons à la découverte des expositions virtuelles en architecture, patrimoine.

Vous trouverez par établissement, quelques expositions qui pourraient vous intéresser.

Cette liste n’est pas exhaustive. Vous pouvez en commentaire en signaler d’autres.

Expositions virtuelles

– Archives nationales
Les expositions virtuelles dans les services d’archives en France : 
dont 8 expositions sur l’architecture 

– Archives départementales des Yvelines
– «  Expositions virtuelles »
dont « Sur les traces d’André Le Nôtre : jardins célèbres, jardins oubliés ».

– Archives départementales des Hauts-de-Seine”
– « Des projets aux vestiges : les Hauts-de-Seine et les expositions universelles» 

– Bibliothèque nationale de france
«  Expositions » : Les galeries virtuelles Expositions virtuelles dont celles de la galerie :
– des arts et de l’architecture (23 expos) : Les cathédrales et Villard de Honnecourt,  Etienne-Louis Boullée  
– des cartes et globes (7 expos) : Histoire de la cartographie
– de la photographie (20 expos) : Paysages françaisTrésors photographiques de la société de géographieParis, les travaux et les jours, Les expositions universelles à Paris : 1867-1900

– Cité de l’architecture et du patrimoine
Les expositions virtuelles
 : Le Centre d’archives d’architecture du XXe siècle de la Cité de l’architecture et du patrimoine élabore depuis 2010 des expositions virtuelles à partir de ses propres collections, ainsi que de celles du musée des Monuments français.
dont :
– Henri Ciriani. L’espace émouvant
– Bernard Huet (1932-2001) : L’architecture, mémoire de la ville”  

– Médiathèque de l’architecture et du patrimoine
Expositions virtuelles : Chaque exposition virtuelle propose un choix d’interrogations pré-programmées sur la base de données Mémoire, qui catalogue les négatifs et les tirages conservés à la MAP. Vous pouvez compléter votre parcours en interrogeant directement Mémoire.
dont celles dans les rubriques  “Sites et monuments“, “Expositions universelles“, “Voyages et expéditions

– Musée des arts et métiers
Exposition virtuelle
 : Le musée met à votre disposition quatre expositions en ligne depuis la plate-forme Google Arts & Culture, l’occasion de découvrir certains fonds qui ne peuvent pas être exposés de manière permanente pour des raisons de conservation. Et pour aller plus loin, des ressources additionnelles vous sont également proposées.
dont : La construction de la statue de la liberté 

– Paris Musées collections
Retrouver les expositions virtuelles des musées de la ville de Paris dont celle “Notre Dame de Paris de plus de 100 oeuvres“.

– Pavillon de l’Arsenal
Expositions : dont Exposition virtuelle “Intelligence artificielle et architecture

[En ligne] : Conférences en ligne

Lundi 20 avr 2020

En cette période de confinement, allons visionner quelques conférences, journées d’études…liées à l’architecture, au patrimoine, à l’urbanisme.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Conférences en ligne

Académie d’architecture : Rubrique vidéos-audios : http://academie-architecture.fr/archive-conservation/videos-audios/ 
dont : Collection de : “Conversation avec la ville : du grand récit au grand projet”

Archives nationales : https://www.youtube.com/user/ArchivesNationalesfr/featured  
Collection sur Youtube dont :
– Journée d’étude : “Archives de Paysagistes et Projet de Paysage” : https://www.youtube.com/watch?v=Pu2QJAXSPzU&list=PLbFF01yq06cXDIlAHPHEfm4_XEl1M_DCq  
– Recherche scientifique : https://www.youtube.com/watch?v=JwlnxE28mTY&list=PLbFF01yq06cUP9Rzc9gUdVxrBvHr0JbsC

Bibliothèque nationale de France : https://www.bnf.fr/fr/actualites/mise-en-ligne-de-nouvelles-videos-de-conferences
Vidéos de conférences : dont : Écouter le monde : la ville rêvée – 31 janvier 2020 : Écouter nos « villes rêvées »Écouter l’espace publicÉcouter les villes imaginairesÉcouter le monde, à venir.

– Canal-U https://www.canal-u.tv/
Canal-U est la vidéothèque numérique de l’enseignement supérieur et de la recherche.
dont sujet : “Architecture, art du paysage” “Environnement et développement durable“, “Génie civil, génie urbain, aménagement“, “Géographie, aménagement“, “Histoire de l’art“.

– Les cinémathèques s’ouvrent :
Cinémathèque de Bretagne : https://www.cinematheque-bretagne.bzh/Base-documentaire-426-0-0-0.html

– Cité de l’architecture et du patrimoine : https://www.citedelarchitecture.fr/fr/videos
Cycle des Entretiens de Chaillot, Cours publics, le Grand Pari(s), Plateforme de la création architecturale, Rendez vous métropolis.

– Collège de France : https://www.college-de-france.fr/site/audio-video/index.htm 
Cours, conférences, colloques à écouter et regarder Vous pouvez filtrer par mot clé.

– INHA (Institut National d’Histoire de l’Art)
https://www.youtube.com/channel/UCvWtEiy6IYIJLQhIWlohhkQ 
Consulter les rediffusions d’événements organisés à l’INHA sur Youtube. Plus de 480 vidéos sont accessibles en ligne. Temps forts, séminaires, colloques, conférences, toutes les manifestations sont répertoriées dans des listes de lecture pour vous aider dans votre recherche. 

– Institut Paris Région :  https://www.youtube.com/c/LInstitutParisRegion

– Pavillon de l’arsenal : https://www.pavillon-arsenal.com/fr/arsenal-tv/
Arsenal TV : documentaires, conférences, débats, interviews, films, émissions TV… des centaines de vidéos en accès libre

Société du Grand Paris : https://www.youtube.com/channel/UCofh-A69kG5S0cxANpAYosA

ArchiRès : https://www.archires.archi.fr/fr/node/689528
et pour aller plus loin, consultez le référencement se trouvant sur le portail ArchiRès


Call for Submissions: Getty Research Journal (deadline: Jul 1, 2020)

Samedi 18 avr 2020

CFP: Getty Research Journal, Fall 2021 Issue
Getty Research Institute, Los Angeles
Deadline: Jul 1, 2020

We are pleased to announce that the Getty Research Journal will begin biannual publication in 2021. Submissions are invited for the inaugural fall issue. Published twice a year, in February and in August, the journal will continue to feature the work of art historians, museum curators, and conservators around the world as part of the Getty’s mission to promote the presentation, conservation, and interpretation of the world’s artistic legacy. Articles are peer reviewed. We welcome submissions of original scholarship relevant to the Getty’s initiatives, research projects and themes, and collections. The Getty Research Journal is distributed in print and electronically by the University of Chicago Press, Journals Division, and is also archived on JSTOR.

The Getty Research Journal publishes full-length articles (approximately 5,000–12,000 words and 8–12 illustrations) and shorter notices often highlighting new research, acquisitions, or discoveries in the Getty’s collections (approximately 2,000–5,000 words and 3–7 illustrations). All word counts include endnotes.

Submissions are reviewed on a rolling basis. Submissions received by July 1, 2020, will be considered for the fall 2021 issue. Authors submitting in languages other than English should submit as early as possible to allow for additional time needed for peer review and translation. The journal will translate articles accepted in languages other than English.

View the Journal Online: https://www.journals.uchicago.edu/grj/
Instructions for Authors: https://www.journals.uchicago.edu/journals/grj/instruct
Contact the Editorial Office: grj@getty.edu

Getty Research Journal Editorial Board
Gail Feigenbaum, Editor
Scott C. Allan, LeRonn Brooks, Maristella Casciato, Anne-Lise Desmas, Tom Learner, Mary Miller, Rebecca Peabody, Andrew Perchuk, Richard Rand, David Saunders, Alexa Sekyra, and Naoko Takahatake

Reference / Quellennachweis:
CFP: Getty Research Journal, Fall 2021 Issue. In: ArtHist.net, Apr 15, 2020. <https://arthist.net/archive/22981>.

[Appel à communication] : “Tous (im)mobiles tous cartographes ?” (date limite : 15 juin 2020)

Samedi 18 avr 2020
Comité de coordination

Françoise Bahoken (Univ. Gustave Eiffel-AME & UMR Géographie-Cités), Anne-Christine Bronner (UMR SAGE, CNRS & Univ. Strasbourg), Étienne Côme (Univ. Gustave Eiffel-COSYS), Laurent Jégou (Univ. Toulouse Jean Jaurès & UMR LISST), Nicolas Lambert (UMS RIATE, CNRS & Univ. Paris Diderot & CGET), Florence Troin (UMR CITERES, CNRS & Univ. Tours)

Appel

Aux dates des 2, 3 & 4 novembre 2020, nous avions écrit dans nos agendas « Colloque international Tous mobiles, tous cartographes ! Toulouse, Université Jean Jaurès ».
Depuis le début du confinement, nous avons ajouté deux parenthèses et deux lettres à ce titre et, après avoir longuement tergiversé (durée de la crise sanitaire, mobilisation[s] ?), nous avons pris la décision de maintenir l’appel à communications du colloque intitulé désormais Tous (im)mobiles, tous cartographes ?
Au moment où paraît cet appel, force est de constater la prégnance des questions de mobilités (incluant logiquement celles de l’immobilité) dans la structuration de nos (espaces de) vies, tant les restrictions de déplacements, d’interactions sociales, spatiales et territoriales pèsent sur nos têtes. Dans ce contexte, le colloque peut être l’occasion de recentrer le débat sur la manière d’appréhender par la carte toutes ces questions de mobilités, en situation de crise ou non.
En focalisant sur les Approches cartographiques des mobilités, des circulations, des flux et des déplacements. Méthodes, outils, représentations, pratiques et usages, ce colloque ambitionne d’être une vitrine de l’avancée récente des recherches et travaux du domaine, réalisés dans le champ de la visualisation cartographique.

Informations pratiques

Les éléments de contexte, l’argumentaire, le détail de l’appel à communication et les modalités de soumissions sont disponibles à l’adresse immobile suivante : cartomob.sciencesconf.org

De multiples formes de contributions sont envisagées : communications académiques, posters, images artistiques, applications du geoweb, Mapathon. Elles sont attendues pour le 15 juin 2020.

Pour toute question complémentaire, envoyez un mail à cartomob@sciencesconf.org

[Paru] : “L’urbain par l’image : collaborations entre arts visuels et sciences sociales” / sous la direction de : Cécile Cuny, Alexa Färber, Anne Jarrigeon, Créaphis éditions, mars 2020

Vendredi 17 avr 2020

“L’urbain par l’image : collaborations entre arts visuels et sciences sociales” / sous la direction de : Cécile Cuny, Alexa Färber, Anne Jarrigeon, Créaphis éditions, mars 2020, 1 Vol. (254 p.), Collection “Lieux habités”, ISBN 9782354281519

Accédez au site de l’éditeur : L’urbain par l’image

Contributeurs

Contributions : Florine BallifPhilippe BazinSylvaine ConordÉliane de LatourSophie GreillerLucinda GroueffArlette HératChristian LallierYuca MeubrinkNadja MonnetVivianne PerelmuterAurélie PétrelSonja PreissingMaude ReitzBernard RenouxLourdes SegadeHortense SoichetLina TegtmeyerChristiane Vollaire

Résumé

Une conviction fonde ce livre : images, discours et pratiques lient les arts visuels aux sciences humaines et sociales dans le champ des études urbaines. Cette proximité n’est pas seulement métaphorique mais repose sur des affinités théoriques et concrètes expérimentées notamment lors de collaborations entre artistes, chercheuses et chercheurs.
Malgré une histoire déjà ancienne et la bonne réception critique qu’elles suscitent, les collaborations entre arts et sciences humaines et sociales n’en continuent pas moins de poser problème. Nombre de personnes impliquées dans la création et dans la recherche revendiquent une double appartenance à l’art et à la science et l’idée d’une « pensée par l’image ». L’injonction courante faite par leurs pairs de séparer des domaines d’activité, pourtant articulés dans la pratique, renforce la difficulté de leur positionnement à l’intersection de disciplines dont ils et elles bousculent les frontières.
Fidèle à une tradition ethnographique, ce livre analyse le fonctionnement même des collaborations, leurs pratiques, leurs temporalités, leurs arrangements matériels, leurs ­objets, leurs techniques, leurs références et leurs catégories. Les œuvres en commun conduisent à inventer des formes et à envisager de nouvelles esthétiques dans le processus de travail comme dans ses restitutions. Ce livre ­réunit des artistes, des chercheuses et chercheurs de différentes générations. En les invitant à ouvrir la boîte noire de leurs collaborations, nous proposons d’explorer les promesses qui les lient lorsqu’elles ou ils travaillent ensemble.

[Appel] : Carte Blanche de l’INHA pour l’histoire de l’art en région-Année 2021 (date limite : 6 mai 2020)

Vendredi 17 avr 2020
Appel à candidature

Le principe de la Carte Blanche consiste à soutenir une recherche en histoire de l’art menée en consortium par différents acteurs et institutions au sein d’une région dans le temps de l’année civile définie. L’objectif est de favoriser la collaboration entre les institutions (musées, universités, laboratoires de recherche, CNRS, écoles supérieures de la création, centres d’art, etc.) et un croisement fertile des méthodes et savoirs.
La proposition devra comporter une description du sujet de recherche, de sa problématique et de ses enjeux pour la discipline. Elle devra clairement exposer les interactions entre les différents partenaires et le caractère collaboratif du projet. La dimension scientifique sera centrale au moment de l’examen des dossiers. Si le projet doit aboutir à un livrable (livre, exposition, colloque, journée d’études, etc.), un calendrier précis de réalisation est à soumettre au jury. Les actions peuvent avoir lieu localement, entre différents lieux et/ou régions et/ou à l’INHA, selon les besoins du projet.

L’enveloppe budgétaire dédiée par l’INHA à ce programme est de 10 000 €. Il appartient aux institutions concernées d’y ajouter des financements complémentaires si besoin. Les besoins budgétaires devront être justifiés précisément.

L’INHA n’étant pas un prestataire de services, mais un partenaire scientifique et logistique (mise en réseau, communication, etc.), le projet de Carte Blanche ne peut s’assimiler à une demande de subvention, mais doit être pensé comme un dialogue avec les équipes scientifiques de l’INHA. Voir les projets lauréats des dernières éditions.

Informations pratiques

Dans le cadre de cet appel, l’INHA conserve l’idée de privilégier les institutions avec lesquelles peu de collaborations ont été établies.

Date limite de dépôt des dossiers : 6 mai 2020.
Dépôt des dossiers en ligne uniquement ICI.

Le jury se tiendra fin mai 2020 et sera composé de représentants de la Direction générale, du Département des études et de la recherche, du Département de la Bibliothèque et de la Documentation et du Conseil scientifique de l’INHA. L’attribution de la carte blanche donnera lieu à la signature d’une convention, précisant les responsabilités de chaque partie.

Pour toute information complémentaire, joindre le secrétariat du Département des études et de la recherche : téléphone : 01 47 03 85 81, courriel : der-dir @ inha.fr

[Paru] : “La ligne et l’ombre : dessins d’architectes (XVIe-XIXe siècle)” / Pauline Chougnet et Jean-philippe Garric, Editions de la BNF, mars 2020

Vendredi 17 avr 2020

“La ligne et l’ombre : dessins d’architectes (XVIe-XIXe siècle)” / Pauline Chougnet et Jean-philippe Garric, Editions de la BNF, mars 2020, 1 Vol. (224 p.), ISBN 978-2-7177-2829-3

Accédez au site éditeur : La ligne et l’ombre

Résumé

Le dessin d’architecture constitue un domaine vaste et divers. Les architectes le pratiquent pour acquérir une connaissance intime des édifices et développer leur habileté à les imaginer ; ils l’utilisent comme le support de leurs échanges avec les différents métiers du bâtiment ; ils en font un moyen pour toucher le public et les décideurs, jusqu’à l’élever parfois au rang d’œuvre d’art.
Signés par les architectes dessinateurs les plus brillants – de Jacques Androuet du Cerceau à Etienne Louis Boullée, de Gilles Marie Oppenord à Jean Jacques Lequeu, de Charles Percier à Henri Labrouste, d’Eugène Viollet-le-Duc à Charles Garnier – les 160 dessins présentés dans cet ouvrage retracent une histoire de l’architecture française de la Renaissance au dernier XIXe siècle.
Dans un domaine où le défi majeur consiste à donner à voir un édifice par anticipation, ces dessins témoignent de l’ambition partagée par les architectes d’atteindre un idéal architectural et urbain. Comme le manuscrit de l’écrivain, ils éclairent un processus créatif, avec ses hésitations, ses corrections ou ses reprises. À la différence du texte, ils possèdent toutefois la force et l’autonomie des figures, qui « parlent » à l’œil de façon immédiate. Ils nous proposent ainsi une expérience à la fois sensible et intellectuelle en exprimant le rapport de leurs auteurs à l’espace, à la matière, à la couleur, à l’intelligence des structures.

Table des matières

INTRODUCTION

La culture graphique de l’architecture – Le dessin d’architecture, une œuvre et un document – Le parti pris des images

APPRENDRE ET FAIRE CONNAÎTRE

Le voyage et l’enquête archéologique

Invention, science et esthétique : les débuts de l’archéologie – L’essor des architectes-archéologues – Extension internationale de l’enquête archéologique – Aventuriers solitaires

Du dessin au livre, du livre au dessin

Publier l’archéologie – L’excellence des bâtiments de la France – Reproduire les dessins : enjeux artistiques et obstacles techniques

ÉDIFIER LA CITÉ

L’agence

Les commandes royales – Grands domaines et petits divertissements – Des églises mises au goût du jour – Savoirs constructifs : la charpente

La création monumentale

Le théâtre, monument de la société bourgeoise – Des dessins très politiques – Équiper la cité

Boullée – La poétique de l’ombre

NORMES ET PLAISIRS DU DÉCOR

L’ordonnance, les ordres et l’ornement

Le modèle classique, entre répertoire et mise en système – La colonne comme ornement – La décoration intérieure : une architecture dans l’architecture – L’architecture « Beaux-Arts » et le triomphe de l’ornement

Le cosmopolite, l’historiciste et l’éclectique

La liberté des paysages de fabriques – Intérieurs néogrecs et rêveries à l’antique – Le Moyen Âge et la Renaissance retrouvés – L’éclectisme spectaculaire : l’architecture exotique des expositions universelles

ÉPILOGUE

Édifier : une ambition partagée

HISTOIRE DE LA COLLECTION

Les dessins d’architecture du département des Estampes et de la photographie – « L’Histoire universelle mise en action » – Les prémices d’une collection de référence – Le lieu d’un débat public sur l’architecture – Le cabinet de lecture de l’École des beaux-arts ? – Des fonds d’agence à la Bibliothèque – L’architecture dans les grandes collections de topographie

ANNEXES

Lexique – Bibliographie – Liste des illustrations – Index des noms de personnes

Appel à communication pour le colloque « Virtuosités. Ethique et esthétique du geste technique du Moyen-Age au XIXe siècle » (date limite : 30 mai 2020)

Vendredi 17 avr 2020
Comité d’organisation

Jean-Marie Guillouët (Université de Nantes), Valérie Nègre (Université Paris 1 PanthéonSorbonne), Pauline Chevalier (INHA), Sigrid Mirabaud (INHA)

Appel Appel à communicationTélécharger Présentation

Le présent colloque vise donc à provoquer la rencontre et le dialogue de différentes approches du geste technique, à partir d’une catégorie de gestes que l’on nomme virtuoses. On entend par là, l’attitude qui consiste à imposer indiscrètement à l’attention l’acte de produire ; la virtuosité étant considérée comme la primauté accordée à une métatechnique (« la technique de production des formes qui produisent des effets ») [Klein 1970, 393, note 1 et Klein 1960-62, 152, 154 et 215, chapitre «La Maraviglia»]. Le phénomène sera examiné dans le domaine de la construction, mais aussi dans l’ensemble des activités artisanales et artistiques des époques pré-industrielles (de la peinture à la danse et à la musique, en passant par l’orfèvrerie, l’ébénisterie, le textile ou encore l’art des jardins). Il s’agira de voir si, par exemple, les constats élaborés sur ce phénomène par les sciences cognitives ou anthropologiques peuvent être historicisés pour éclairer notre connaissance du geste technique virtuose, de son statut et de sa valeur sociale ou culturelle et nourrir ainsi l’analyse de l’historien. Différentes thématiques convergentes pourront permettre d’élaborer un échange sur ce thème.

Informations pratiques

Les propositions de communications devront être adressées avant le 30 mai à Jean-Marie Guillouët (jmguillouet@gmail.com) et Valérie Nègre (valerie-negre@wanadoo.fr) sous la forme d’un résumé de 2 000 signes maximum. Elles doivent être accompagnées d’un court CV d’une page. Le colloque se tiendra à l’Institut national d’histoire de l’art avec le soutien de l’INHA, l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (Paris) et le Centre François Viete (Nantes)

Appel à Contributions – Publications des écoles d’architecture et de design – LEARNING FORMS (date limite : 7 mai 2020)

Vendredi 17 avr 2020
Organisateur

Ce projet est mené par la Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées à travers Sébastien Martinez-Barat, avec le soutien de Grégory Dapra, Laure Giletti, Benjamin Lafore, Cédric Libert et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse.

Présentation

Au sein des écoles d’architecture et de design, de nombreuses initiatives pédagogiques produisent des publications qui témoignent d’un travail commun. “Learning Forms” est une archive permanente des publications des ateliers de projet au sein des écoles d’architecture et de design. Ces publications, produites par des groupes d’étudiants et d’enseignants, rassemblent les recherches et les résultats des ateliers de projet. La production et la diffusion de ces publications contribuent à stimuler les échanges sur les méthodes d’enseignement de l’architecture et sur les façons de faire de l’architecture en dehors des écoles. Au-delà de leur intérêt pédagogique, ces publications captent les modes de pensée, de réalisation et de communication de l’architecture et témoignent de l’état actuel de la production architecturale. Elles partagent les questions soulevées par une discipline qui, à travers son enseignement, réfléchit sur elle-même. L’archive est une ressource ouverte à tous à travers une plateforme en ligne et circule dans le territoire sous la forme d’une exposition itinérante.

La Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées invite tous les enseignants et professeurs des écoles d’architecture et de design ainsi que les universités à présenter un extrait de leurs publications collectives afin de participer à l’extension et à la diffusion des archives numériques learningforms.org. Une sélection de ces publications sera ensuite physiquement rassemblée pour figurer dans la bibliothèque et l’exposition itinérantes.

Informations pratiques

Date limite pour la réception de la documentation numérique : 7 mai 2020

Modalités de l’appel à contributions:
Candidature sur Google Form avant le 7 mai 2020
Visitez la plateforme Learning Forms

[En ligne] : Les cahiers de la collection Recherche et Expérimentation du Pavillon de l’Arsenal

Jeudi 16 avr 2020

Découvrez, redécouvrez et téléchargez gratuitement tous les cahiers de la collection Recherche et Expérimentation du Pavillon de l’Arsenal.

Acccédez au site du Pavillon de l’Arsenal : cahiers de la collection Recherche et Expérimentation

Présentation

Matériaux vertueux, nouvelles typologies de bâtiments, innovations technologiques, usages émergents, cas particuliers mais reproductibles… Cette collection, créée en 2016, explore les grands défis contemporains au travers de situations concrètes et de pratiques singulières.
Chaque publication se fonde sur les résultats d’une recherche prospective par le projet et rend compte d’une démarche inédite. Outil de recherche à part entière, ces études permettent de transmettre un savoir. Les problématiques abordées traversent les nouveaux enjeux environnementaux pour que chacun puisse s’en saisir au quotidien. Les auteurs, architectes, designers, ingénieurs ouvrent ainsi un territoire d’échanges et d’apprentissages entre professionnels où les disciplines se lisent comme elles se construisent, et s’appréhendent autant dans l’écrit que le faire.

Appel à candidatures – Réalisation d’une veille analytique des impacts du COVID-19 dans les domaines de la recherche urbaine (date : 27 avril 2020 entre 9h et 12h)

Jeudi 16 avr 2020
Informations

Informations
Emmanuelle Durandau, secrétaire permanente adjointe du PUCA
Bertrand Vallet, chargé de mission
Carole Jovignot, responsable du centre de documentation

En savoir plus : Appel à candidatures – Réalisation d’une veille analytique des impacts du COVID-19 dans les domaines de la recherche urbaine (format pdf – 61.9 ko – 14/04/2020)

Accédez à l’annonce sur le site du PUCA : Réalisation d’une veille analytique des impacts du COVID-19

Remise et réception des offres : Le lundi 27 avril entre 9h et 12h exclusivement.
Toute offre transmise hors cette plage horaire et ce jour calendaire sera jugée irrecevable.

Présentation

Dans le cadre de ses missions, le PUCA a jugé utile de contribuer à structurer la médiation de ses travaux et réflexions au service de l’éclairage des politiques publiques dans ses champs de compétences par deux actions concomitantes et complémentaires :
■ d’une part, en lançant un appel à contributions auprès de ses interlocuteurs, communautés de chercheurs et d’experts ;
■ d’autre part, en organisant une veille systématique et thématisée des contributions, travaux et enquêtes lancés par des chercheurs ou experts en rapport avec la pandémie de covid 19 dans les champs du logement, de l’habitat, de la ville, et de l’aménagement des territoires. De quelles manières, à la lumière de cette crise sanitaire, économique et sociale, les chercheurs interrogent-ils nos conditions d’habitat, nos modes de vie, et, plus largement nous invitent-ils à modifier nos cadres de pensée sur la ville ?

Objet de la commande
La commande porte sur cette seconde action. La veille systémique et thématisée sur les interactions de la pandémie de covid-19 avec les travaux conduits dans les domaines de recherche de prédilection du PUCA vise à disposer d’un inventaire le plus exhaustif possible des travaux de chercheurs ou d’experts cherchant à analyser les effets potentiellement systémiques de la pandémie du covid-19 portant directement ou indirectement sur la manière de percevoir et prendre en compte les enjeux pesant sur la conception de nos logements, habitats, villes comme sur la manière d’aménager le territoire.

Appel à contributions – La crise sanitaire, la ville et l’habitat : Questions pour la recherche (date limite : 26 juin 2020)

Jeudi 16 avr 2020
Appel

L’appel à contributions porte sur cette première action. (voir ci-dessous)
Consulter l’ Appel à contributions – La crise sanitaire, la ville et l’habitat : Questions pour la recherche (format pdf – 60.2 ko – 14/04/2020)

Accédez à l’annonce sur le site du PUCA : La crise sanitaire, la ville et l’habitat

Contexte

La pandémie de covid-19 et le confinement qui en a découlé auront bouleversé violemment et mondialement les modes de vie et représentations sociales pendant une période de plusieurs semaines. Au-delà de ces bouleversements conjoncturels, très rapidement de nombreuses voix se sont élevées dans les milieux scientifiques des sciences sociales et humaines comme des sciences de la nature pour questionner les origines et les effets systémiques de cette crise au-delà de la période de la crise elle-même.

Ces questionnements ont pris plusieurs formes :
■ articles « autonomes » : « tribunes », commentaires, analyses, blogs ;
■ lancement d’enquêtes, d’observatoires, de programmes de recherche ;
■ appels à contributions.

Dans le cadre de ses missions, le PUCA a jugé utile de contribuer à structurer la médiation de ses travaux et réflexions au service de l’éclairage des politiques publiques dans ses champs de compétences par deux actions concomitantes et complémentaires :
■ d’une part, en lançant un appel à contributions auprès de ses interlocuteurs, communautés de chercheurs et d’experts ;
■ d’autre part, en organisant une veille systématique et thématisée des contributions, travaux et enquêtes lancés par des chercheurs ou experts en rapport avec la pandémie de covid 19 dans les champs du logement, de l’habitat, de la ville, et de l’aménagement des territoires.

Remise et réception des contributions

C’est pourquoi nous nous adressons à vous : nous avons besoin de vos contributions pour imaginer, dans le champ qui est le nôtre, les contours d’une recherche-action « post-crise » et éclairer dès aujourd’hui ce qu’il nous faudra rendre possible demain.
Nous vous proposons de nous adresser dans les trois mois qui viennent, sans attendre la fin de la période de confinement, vos contributions sous forme de notes de questionnement scientifique en lien avec vos domaines de recherches dans un format relativement court (entre 4000 et 6000 signes), avant le 26 juin 2020, aux adresses suivantes :
Hélène Peskine, secrétaire permanente du PUCA
Emmanuelle Durandau, secrétaire permanente adjointe du PUCA
Bertrand Vallet, chargé de mission
François Ménard, chargé de mission

Informations
François Ménard, chargé de mission

[En ligne ] Où trouver des rapports de recherche ? – Lab&doc – 10 avril 2020

Mardi 14 avr 2020

Episode 3 de la nouvelle série des Lab&doc sur les ressources en ligne !  :
[En ligne] Où trouver des rapports de recherche ?

Vous trouverez l’article de présentation écrit par Françoise Acquier (CRESSON) le 10 avril 2020 avec le pdf téléchargeable sur notre Carnet de bibliothèque Lab&doc :
https://labedoc.hypotheses.org/7600.

N’hésitez pas à signaler en commentaire (en bas de l’article sur Lab&doc) les ressources que vous connaissez, merci pour votre contribution !  

Rappel : autres épisodes

Episode 1 : Où trouver des thèses en ligne ? https://labedoc.hypotheses.org/7511
Episode 2 : Où trouver des ouvrages en ligne ? : https://labedoc.hypotheses.org/7565

Les Lab&doc 

Les Lab&doc regroupent les documentalistes des laboratoires des ENSA.

Allez sur la carnet de bibliothèque des Lab&doc pour mieux les connaître : Lab&doc 

A bientôt pour l’épisode 4.

Pages