Agrégateur de flux

[Parution] « Hector Guimard: Art nouveau to Modernism » / David A. Hanks, Yale University Press, 2021

« Hector Guimard: Art nouveau to Modernism » / David A. Hanks, Yale University Press, 2021, 1 Vol. (232 p.), ISBN 9780300248364

Edited by David A. Hanks; With essays by Barry Bergdoll, Sarah D. Coffin, Isabelle Gournay, Philippe Thiebaut, and Georges Vigne

Accédez au site éditeur : Hector Guimard

Résumé éditeur

The aesthetic of architect Hector Guimard (1867–1942) has long characterized French Art Nouveau in the popular imagination. This groundbreaking book showcases all aspects of his artistry and recognizes the fundamental modernity of his work. Known for, among other things, the decorative entrances to the Paris Métro and the associated lettering, he often looked to nature for inspiration, and combined materials such as stone and cast iron in unique ways to create designs composed of curves and waves that evoked movement. Guimard broke away from his classical Beaux-Arts training to advocate a modern, abstract style; he also pioneered the use of standardized models for his design objects and experimented with prefabricated designs in his social housing commissions, advancing the technology of the time.

With copious, beautifully reproduced illustrations of his architectural drawings as well as his furniture, jewelry, and textile designs, this volume explores Guimard’s full oeuvre and elucidates the significance of his work to the history of modern art. Essays by an international group of scholars present Guimard as a visionary architect, a shrewd entrepreneur, an industrialist, and a social activist.

Contribution membre UMR AUSser

Isabelle Gournay (Emerita, University of Maryland) membre associée AHTTEP : « Revisiting Guimard’s Auteuils »

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] « Hector Guimard: Art nouveau to Modernism » / David A. Hanks, Yale University Press, 2021

« Hector Guimard: Art nouveau to Modernism » / David A. Hanks, Yale University Press, 2021, 1 Vol. (232 p.), ISBN 9780300248364

Edited by David A. Hanks; With essays by Barry Bergdoll, Sarah D. Coffin, Isabelle Gournay, Philippe Thiebaut, and Georges Vigne

Accédez au site éditeur : Hector Guimard

Résumé éditeur

The aesthetic of architect Hector Guimard (1867–1942) has long characterized French Art Nouveau in the popular imagination. This groundbreaking book showcases all aspects of his artistry and recognizes the fundamental modernity of his work. Known for, among other things, the decorative entrances to the Paris Métro and the associated lettering, he often looked to nature for inspiration, and combined materials such as stone and cast iron in unique ways to create designs composed of curves and waves that evoked movement. Guimard broke away from his classical Beaux-Arts training to advocate a modern, abstract style; he also pioneered the use of standardized models for his design objects and experimented with prefabricated designs in his social housing commissions, advancing the technology of the time.

With copious, beautifully reproduced illustrations of his architectural drawings as well as his furniture, jewelry, and textile designs, this volume explores Guimard’s full oeuvre and elucidates the significance of his work to the history of modern art. Essays by an international group of scholars present Guimard as a visionary architect, a shrewd entrepreneur, an industrialist, and a social activist.

Contribution membre UMR AUSser

Isabelle Gournay (Emerita, University of Maryland) membre associée AHTTEP : « Revisiting Guimard’s Auteuils »

[En ligne] Plan national pour la science ouverte 2021-2024

Le 6 juillet dernier a été présenté par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation le 2ème plan national pour la science ouverte pour la période 2021-2024.

Ce nouveau plan, qui s’inscrit résolument dans une ambition européenne, vise à généraliser les pratiques de science ouverte, à partager et ouvrir les données de la recherche, et à promouvoir les codes sources produits par la recherche.

Accédez au site du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation : cliquez ici
Accédez au 2e Plan national pour la science ouverte 2021-2024 : cliquez ici

Les 4 axes du 2e Plan national pour la science ouverte

– Généraliser l’accès ouvert aux publications
– Structurer, partager et ouvrir les données de la recherche
– Ouvrir et promouvoir les codes sources produits par la recherche
– Transformer les pratiques pour faire de la science ouverte le principe par défaut

Zoom sur quelques mesures

Tripler le budget de la science ouverte en s’appuyant sur le Fonds national pour la science ouverte et le Programme d’investissements d’avenir : le budget passe ainsi de 5M€ à 15M€ par an.

Créer « Recherche Data Gouv », la plateforme nationale des données de la recherche, pour favoriser le partage et l’ouverture des données produites par la recherche française.

Généraliser l’obligation de publication en accès ouvert des articles et livres issus de recherches financées par appel à projets sur fonds publics.

Traduire les publications des chercheurs français afin de favoriser la circulation des savoirs scientifiques : les recherches sur le climat, la biodiversité, la santé, qui sont publiées en anglais, seront traduites pour être accessibles par les citoyens, et les recherches publiées en français par les historiens ou les sociologues seront traduites pour augmenter leur rayonnement international augmenté.

Promouvoir une politique en matière de logiciels libres.

Valoriser et soutenir la diffusion sous licence libre des codes sources issus de recherches financées sur fonds publics.

Mettre en valeur la production des codes sources de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Développer et valoriser les compétences de la science ouverte tout au long du parcours des étudiants et des personnels de la recherche.

Valoriser la science ouverte et la diversité des productions scientifiques dans l’évaluation des chercheurs et enseignants-chercheurs, des projets et des établissements de recherche.

Blog du Post-master Recherches en architecture HESAM Université/ENSA Paris-La-Villette

Retrouvez les actualités relatives au post-master Recherches en architecture HESAM Université/ENSA Paris-La Villette

Accédez au blog : cliquez ici

Les rubriques Participation membre UMR AUSser

Membre de l’équipe pédagogique : Catherine Maumi (directrice AHTTEP/AUSser)

[Parution] « L’aventure du Whole Earth Catalog » / Caroline Maniaque, Les productions du EFFA, juillet 2021

« L’aventure du Whole Earth Catalog » / Caroline Maniaque, Les productions du EFFA, juillet 2021

Accédez au site éditeur : cliquez ici

Présentation éditeur

Le livre raconte très précisément la conception et la fabrication d’un magazine, avec sa part de réflexion sur la mise en page et le graphisme, ainsi que sur le management d’une équipe. L’ensemble est largement illustré en noir et blanc par des photographies, des documents d’archives et des pleines pages du catalogue en portfolio. L’ouvrage est aussi le portrait de son fondateur, Stewart Brand, qui inventa le magazine, le développa, puis y mit un terme, tout en redistribuant les profits pour financer les recherches.

C’est un livre qui se lit forcément dans un parallèle entre cette époque et celle que nous vivons actuellement, car le Whole Earth Catalog se pose avant tout en acteur du changement. La conscience des désordres environnementaux est déjà là mais le propos n’est pas de constater ou de dénoncer, il est dans une force de proposition: plutôt que de faire la révolution, il s’agit d’apprendre à penser différemment. À l’inverse de la Modernité, le catalogue ne valorise pas la nouveauté en soi : certains livres peuvent être référencés dans des éditions successives ; les critères de sélection des objets ou produits présentés sont avant tout pragmatiques (utilité, intérêt en termes d’apprentissage, haute qualité ou coût modeste, envoi par la poste) et ne relèvent pas de leur récente mise sur le marché.

Aujourd’hui, les mots ont changé. Le terme de frugalité connaît une belle fortune et l’on parlerait de développement personnel plus que de yoga. Le débat est dominé par les recherches liées à la production de l’énergie et aux alternatives pour pallier la raréfaction des matières premières, plutôt que par le thème de l’autoconstruction. L’envie de changer notre rapport au monde s’est pour bon nombre d’entre nous mué en sentiment d’urgence et la philosophie promue par le Whole Earth Catalog pourrait bien s’avérer incontournable.

Auteur

Caroline Maniaque est architecte et docteure en histoire de l’architecture, chercheure associée IPRAUS/AUSser. Ses travaux sont orientés sur la contre-culture américaine des années 1960 et 1970. Elle est notamment l’auteure de l’ouvrage Go West ! Des architectes au pays de la contre-culture, publié en 2014.

Pascal Fort

More Posts - Website

[Parution] « L’aventure du Whole Earth Catalog » / Caroline Maniaque, Les productions du EFFA, juillet 2021

« L’aventure du Whole Earth Catalog » / Caroline Maniaque, Les productions du EFFA, juillet 2021

Accédez au site éditeur : cliquez ici

Présentation éditeur

Le livre raconte très précisément la conception et la fabrication d’un magazine, avec sa part de réflexion sur la mise en page et le graphisme, ainsi que sur le management d’une équipe. L’ensemble est largement illustré en noir et blanc par des photographies, des documents d’archives et des pleines pages du catalogue en portfolio. L’ouvrage est aussi le portrait de son fondateur, Stewart Brand, qui inventa le magazine, le développa, puis y mit un terme, tout en redistribuant les profits pour financer les recherches.

C’est un livre qui se lit forcément dans un parallèle entre cette époque et celle que nous vivons actuellement, car le Whole Earth Catalog se pose avant tout en acteur du changement. La conscience des désordres environnementaux est déjà là mais le propos n’est pas de constater ou de dénoncer, il est dans une force de proposition: plutôt que de faire la révolution, il s’agit d’apprendre à penser différemment. À l’inverse de la Modernité, le catalogue ne valorise pas la nouveauté en soi : certains livres peuvent être référencés dans des éditions successives ; les critères de sélection des objets ou produits présentés sont avant tout pragmatiques (utilité, intérêt en termes d’apprentissage, haute qualité ou coût modeste, envoi par la poste) et ne relèvent pas de leur récente mise sur le marché.

Aujourd’hui, les mots ont changé. Le terme de frugalité connaît une belle fortune et l’on parlerait de développement personnel plus que de yoga. Le débat est dominé par les recherches liées à la production de l’énergie et aux alternatives pour pallier la raréfaction des matières premières, plutôt que par le thème de l’autoconstruction. L’envie de changer notre rapport au monde s’est pour bon nombre d’entre nous mué en sentiment d’urgence et la philosophie promue par le Whole Earth Catalog pourrait bien s’avérer incontournable.

Auteur

Caroline Maniaque est architecte et docteure en histoire de l’architecture, chercheure associée IPRAUS/AUSser. Ses travaux sont orientés sur la contre-culture américaine des années 1960 et 1970. Elle est notamment l’auteure de l’ouvrage Go West ! Des architectes au pays de la contre-culture, publié en 2014.

[Parution] « The Routledge Companion to Women in Architecture » / Anna Sokolina, Routledge, juin 2021

« The Routledge Companion to Women in Architecture » / Anna Sokolina (ed.), Routledge, juin 2021, 1 Vol. (436 p.), ISBN 9780367232344

Accédez au site éditeur : cliquez ici

Présentation

The Routledge Companion to Women in Architecture illuminates the names of pioneering women who over time continue to foster, shape, and build cultural, spiritual, and physical environments in diverse regions around the globe. It uncovers the remarkable evolution of women’s leadership, professional perspectives, craftsmanship, and scholarship in architecture from the preindustrial age to the present. 

The book is organized chronologically in five parts, outlining the stages of women’s expanding engagement, leadership, and contributions to architecture through the centuries. It contains twenty-nine chapters written by thirty-three recognized scholars committed to probing broader topographies across time and place and presenting portraits of practicing architects, leaders, teachers, writers, critics, and other kinds of professionals in the built environment. The intertwined research sets out debates, questions, and projects around women in architecture, stimulates broader studies and discussions in emerging areas, and becomes a catalyst for academic programs and future publications on the subject.

The novelty of this volume is in presenting notonly a collection of case studies but in broadening the discipline by advancing an incisive overview of the topic as a whole. It is an invaluable resource for architectural historians, academics, students, and professionals. 

6èmes Rencontres doctorales en architecture et paysage : « L’architecture en recherche : héritages et défis » – ENSA Paris-Val de Seine – 25 et 26 octobre 2021

Les 6èmes rencontres doctorales en architecture et paysage, intitulées « L’architecture en recherche : héritages et défis » sont organisées sous l’égide du ministère de la Culture et auront lieu les 25 et 26 octobre 2021 à l’ENSA de Paris-Val de Seine.

Accédez à l’annonce : Rencontres doctorales

Présentation

Ces rencontres doctorales nationales en architecture et paysage proposent donc d’investiguer les
évolutions de la recherche en architecture et en paysage, avec l’organisation :

  • d’ateliers sur la vie doctorale,
  • des présentations (orales ou posters) des doctorants de leurs travaux en thèse
  • d’une exposition.

[Parution] « La Renaissance réinventée : historiographie, architecture et arts décoratifs à Lyon aux XIXe et XXe siècles » / Philippe Dufieux (dir.). Avec la collaboration de Jacques Rossiaud, Presses Universitaires de Rennes, juillet 2021

« La Renaissance réinventée : historiographie, architecture et arts décoratifs à Lyon aux XIXe et XXe siècles » / Philippe Dufieux (dir.). Avec la collaboration de Jacques Rossiaud, Presses Universitaires de Rennes, juillet 2021, 1 Vol. (198 p.), Collection Art et société, ISBN 978-2-7535-8079-4

Avec une préface de Sabine Frommel.
Avec le soutien de l’UMR 5600 (équipe EVS-LAURe), de l’École nationale supérieure d’architecte de Lyon et du ministère de la Culture.

Accédez au site éditeur : La Renaissance réinventée

Présentation

La redécouverte de la Renaissance à Lyon a fortement contribué à la définition de l’identité de la cité rhodanienne − jusqu’à la protection du Vieux-Lyon au début des années 1960. Cet ouvrage expose cette ambitieuse entreprise, la curiosité pour l’art de la Renaissance au lendemain de la Révolution et son actualisation au XIXe siècle mais aussi l’incidence de ce revival dans le domaine des arts visuels et des arts décoratifs.

Appel à contribution pour les Rencontres des arts décoratifs (date limite : 13 septembre 2021)

Les Rencontres des Arts Décoratifs entendent contribuer à la structuration de ce champ relativement récent de l’histoire de l’art en donnant une visibilité à la jeune recherche. L’université, les écoles d’art et d’architecture ainsi que les institutions patrimoniales publiques et privées sont appelées à nourrir ces échanges. Étudiantes et étudiants titulaires d’un Master 1 ou d’un Master 2 (soutenu depuis moins de deux ans), doctorants et jeunes docteurs feront découvrir à un large public des collections et des fonds inédits, des créations encore ignorées, des techniques oubliées, des courants esthétiques méconnus. Les analyses et les discussions seront introduites et animées par des spécialistes reconnus pour l’acuité de leur regard et la singularité de leur approche. Chaque rencontre pourra être suivie par des visites d’exposition, de fonds d’archives ou de collections.

Appel Accédez à l’appelTélécharger Présentation

Cette journée d’études aura ainsi pour ambition d’interroger les pratiques, la production et les usages de la représentation et de la reproduction des arts décoratifs, entendus au sens large, par la photographie et notamment :
• La place accordée aux arts décoratifs parmi les premiers objets de la photographie (monuments, portraits, spectres, paysages, plantes, etc.)
• Le rôle de la photographie dans la fabrication et la diffusion de modèles
• Les processus et les acteurs de la photographie de reproduction
• L’utilisation des reproductions dans les ateliers, en relation directe avec la pratique de certains métiers, liée aussi à l’éducation des ouvriers d’art, artisans et artistes dans le cadre de certaines bibliothèques
• Les autres usages et la diffusion de ces reproductions d’objet et d’arts décoratifs : cartes postales, publicité, revues, livres
• La place de la photographie dans les musées d’arts décoratifs (collection, archivage des expositions et de la vie institutionnelle, documentation, outil de travail, etc.)
• Les projets de musée de copies et de musée de papier pour les arts décoratifs

Informations pratiques

Les propositions d’intervention d’environ 2500-5000 signes (espaces compris), ainsi qu’une bio-bibliographie sont à envoyer avant le 13 septembre 2021 aux adresses suivantes : eleonore.challine@univ-paris1.fr; celine.trautmann-waller@sorbonne-nouvelle.fr, sebastien.quequet@madparis.fr

Appel à communications pour la Journée d’étude doctorats CIFRE recherche et pratique (date limite : 15 septembre 2021)

Lancement de l’appel à communications pour une journée d’étude sur la relation entre pratique et recherche en architecture  dans les contextes des doctorats CIFRE ou de situations similaires qui intègrent un regard sur une pratique en entreprise.
Cette journée se tiendra le 3 décembre 2021 à Paris. 

La journée d’étude s’intitule « Le doctorat CIFRE : une opportunité de développer la recherche par le projet au sein des agences d’architecture » et est organisée par les laboratoires CERILAC et LéaV en partenariat avec l’Université de Paris, l’ENSA Paris Val de Seine et l’ENSA Versailles. 

Appel Accédez à l’appelTélécharger Présentation

À l’occasion d’une journée d’étude, nous souhaitons investiguer la contribution des thèses CIFRE 1 à la recherche en architecture, en particulier pour l’exploration des processus de conception. Conscients de l’évolution en cours des métiers de la conception et des nouveaux enjeux et pratiques qui s’y rapportent, nous questionnons l’influence des doctorats CIFRE dans cette dynamique. Le dispositif CIFRE offre l’opportunité d’une relation directe entre la recherche et le projet, entre la théorie et la pratique. Il permet à la recherche de s’inscrire dans la réalité de terrains de projet au sein des agences d’architecture (ou plus largement des disciplines de la conception). Dans ce contexte, le projet occupe une place centrale dans la recherche, aussi bien comme outil pratique d’investigation que comme objet d’étude d’expérimentation constructive et ambiantale2. Quels sont alors les apports épistémologiques de ces recherches ? Quelles contributions et spécificités méthodologiques développent-elles ? Quels sont les outils de recherche spécifiques développés ? Comment cette approche renouvelle-t-elle la recherche en architecture ?

Informations pratiques

Les propositions seront transmises avant le 15 septembre 2021 à l’adresse suivante : cerilac.architecture.jed2021@gmail.com
Merci d’indiquer dans l’OBJET du mail le numéro des axes dans lesquels s’inscrivent votre proposition.
Le comité scientifique portera une attention particulière à ce que la proposition traite des problématiques méthodologiques et épistémologiques de la recherche et ne soit pas une présentation de l’avancement de la thèse.

Appel à communications « Un patrimoine pour l’avenir – Une science pour le patrimoine – Une aventure européenne de la recherche et de l’innovation » (date limite : 4 octobre 2021)

Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne au 1er semestre 2022, la Fondation des Sciences du Patrimoine (FSP) organise avec la Commission européenne et en partenariat avec le ministère de la Culture et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) une manifestation dédiée aux sciences du patrimoine en Europe : « Un patrimoine pour l’avenir/ Une science pour le patrimoine – Une aventure européenne de la recherche et de l’innovation ». Elle se tiendra les 15 et 16 mars 2022 à Paris.

Présentation

L’objectif de cet événement est de mettre en lumière les sciences du patrimoine dans toute leur diversité, en France et en Europe, et d’interroger leur rôle central pour les grands enjeux contemporains (sociaux, culturels, environnementaux, économiques ou politiques), ainsi que leur articulation avec les grandes initiatives européennes qui seront évoquées durant le colloque : le pacte vert pour l’Europe, la stratégie numérique de l’Europe, les actions en direction des industries culturelles et créatives, le Nouveau Bauhaus.

Afin de nourrir le programme du colloque, l’équipe de coordination lance un appel à communications qui s’adresse :
·         Aux chercheurs et aux étudiants, notamment doctorants.
·         Aux différents acteurs qui contribuent à la production, à la valorisation, à la diffusion et à l’application des connaissances : professionnels du patrimoine, décideurs politiques, entrepreneurs, membres d’associations, d’organisations internationales, artistes, etc.).

Les communications devront contribuer à éclairer l’une des quatre thématiques suivantes :
1.       Un patrimoine réflexif pour une société résiliente 
2.       Une gestion pérenne du patrimoine culturel 
3.       Le patrimoine culturel dans un contexte changeant
4.       Le patrimoine face au changement climatique et environnemental

Informations pratiques

Pour plus d’informations sur les thématiques et les modalités de l’appel: http://www.sciences-patrimoine.org/2021/06/aac-patrimoine-avenir/

Les propositions sont à envoyer par courriel avantle 4 octobre 2021 à l’adresse suivante : chloe.mirouze@sciences-patrimoine.org

Pour toute question relative à l’événement ou à l’appel à communication, merci de contacter Chloé Mirouze : chloe.mirouze@sciences-patrimoine.org et Léa Orlandi : lea.orlandi@sciences-patrimoine.org

[Parution] « Porter le temps : mémoires urbaines d’un site horloger » / Filippo De Pieri, Florence Graezer Bideau, MetisPresses, juin 2021

« Porter le temps : mémoires urbaines d’un site horloger » / Filippo De Pieri, Florence Graezer Bideau, MetisPresses, juin 2021, 1 Vol. (224 p.), Collection vuesDensemble, ISBN 9782940563890

Accédez au site éditeur : Porter le temps

Présentation

Le temps est doublement protagoniste dans cet ouvrage: comme histoire et mémoire des transformations urbaines, mais aussi en tant que «matière première» d’un savoir-faire hautement spécialisé qui caractérise une région, celle de La Chaux-de-Fonds et du Locle. Ces deux villes suisses constituent un cas exceptionnel d’«urbanisme horloger», qui leur a valu une inscription conjointe sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2009.

Porter le temps interroge le processus de patrimonialisation de ce site au travers d’une approche pluridisciplinaire et d’enquêtes de terrain collectives et individuelles. Il met en lumière les mécanismes sous-jacents de la fabrication de la mémoire et du rôle qu’elle joue dans la production de la ville et l’évolution sociale et spatiale d’un territoire sur le temps long.

Dépassant la spécificité d’un cas d’étude, cet ouvrage éclaire une tendance récente de «labélisation UNESCO», qui se tourne toujours plus vers des patrimoines dont la reconnaissance se fonde sur des narrations complexes touchant aux rapports entre espace, identité et économie.

Auteurs

Avec les contributions d’Alessandro Armando, Lucia Bordone, Nicola Braghieri, Filippo De Pieri, Florence Graezer Bideau, Lesslie Herrera et Davide Vero.

EAUH (European Association of Urban History) Antwerp Postponed to 2022

The International Committee of the EAUH and the local organizing committee of the Antwerp Conference have sadly come to the conclusion that organizing the Antwerp Conference in the beginning of September this year would under current corona circumstances constitute too great a risk. The current situation of the pandemic in Europe and beyond is still very much unclear, the pace of the vaccination programmes are uneven, adding to the inequalities worldwide, and it is not clear if the corona measures of the Belgian government and of the University of Antwerp itself will be completely lifted by that time. Many of the mass events (and our conference is ranked as such an event) organised in Belgium have either been cancelled or have been postponed until late September. Because of logistical reasons and the limited capacity of the conference rooms we cannot adapt to any of the social distancing requirements, and the conference can therefore only be organised if all containing measures are lifted.

For all these reasons the International Committee has decided to postpone once again the 15th EAUH Conference with one year, to Wednesday 31 August – Saturday 3 September 2022, to be held as scheduled at the University of Antwerp. Because of the Committee’s earlier decision to hold the 16th Conference only in 2024, we will return in this way to the normal two year rhythm.

Website : EAUH Antwerp

Call for EAHN22 (European Architectural History Network ) Seventh International Meeting (deadline: September 6, 2021)

EAHN2022 will take place in Madrid, Spain, hosted by the School of Architecture of the Universidad Politécnica de Madrid.

The Call for Papers is now open and abstracts can be submitted until 6 September 2021.

Sessions

Sessions will consist of either five papers or four papers and a respondent, with time for dialogue and questions at the end. Each paper should be limited to a 20-minute presentation. Abstracts for presentations should define the subject and summarize the argument to be presented in the proposed paper. The content of that paper should be the product of well-documented original research that is primarily analytical and interpretative rather than descriptive in nature.

S01 – Architectural Criticism: Constructing a History          

S02 – Architectural culture in Charles V’s Empire (1519-1556). From global ambitions to scientific approaches

S03 – Bathroom Matters: Architectures and Infrastructures of the Twentieth Century

S04 – Building from Print: Reconsidering the agency of the building manual

S05 – Countercultural Trends: Contemporary Readings on Late 20th Century Architectural Texts and Works

S06 – Diplomatic Architecture and Changing Power Relations from Imperialism to Post-Colonialism

S07 – Embodied Energy Through Time: Architecture and its Histories of Resource Consumption

S08 – Histories of Informal Architecture

S09 – Learning from Madrid, an open session on Contemporary Urban Peripheries

S10 – Magical Architecture

S11 – Mid-Century Modern Architecture and the Academic Tradition

S12 – Non-Aligned Narratives – South and Eastern European Architectural Criticism during the Cold War

S13 – Poetry Designing Architecture: A Global Exploration of Structures Arising from Poetry

S14 – The Architecture of Global Governance

S15 – The Combinatorial Imperative: Discourses and Practices of Architectural Modularity in the 20th Century

S16 – The compact city inside out. Compact cities throughout the ages

S17 – Untimely Teachers: Recovering Postmodernism’s Anachronic Pedagogies

S18 – Urban Design and the Rediscovery of the Historic City

S19 – Women and Radical Bureaucracy

S20 – Women in Architectural Periodicals: Gender Stereotypes, Feminist Discourse and the Female Gaze

Round tables

Round tables will consist of five to ten participants and an extended time for dialogue, debate and discussion among chair(s) and public. Each discussant will have 10 minutes to present a position. Abstracts for round table debates should summarize the position to be taken in the discussion.

Appel à contribution pour les rencontres du RST PhilAU : « Prendre soin par l’architecture, la ville, le paysage » (date limite : 08 septembre 2021)

Comité d’organisation
  • Céline Bodart, architecte, docteure en architecture, enseignante ENSA Paris-la-Villette, laboratoire Gerphau (EA 7486)
  • David Marcillon, architecte, MC ENSA Clermont-Ferrand, laboratoire Ressources, directeur du RST PhilAU
  • Chris Younès, docteure et HDR en philosophie, professeure ESA (Paris), présidente du conseil scientifique du RST PhilAU, membre fondatrice d’ARENA (Architectural Research European Network)
Présentation

Comment prendre soin au cœur de la tourmente des menaces climatiques, de la chute de la biodiversité, des précarités, migrations et exclusions, dans la reconsidération du faire établissements humains ? Avec démesure, ont été extrêmisées les séparations et les surexploitations, épuisant les milieux naturels et habités, multipliant les fragilités et les risques. Alors que les dystopies prolifèrent, saturant l’imaginaire collectif, des dynamiques fictionnelles et situationnelles de renouvellement sont à l’œuvre en architecture, ville et paysage. Le prendre soin y indique un sursaut dans les manières de se tenir au monde, des manières plus attentionnées, solidaires et empathiques. Révéler, relier, réconcilier, réparer, réemployer, recycler, réhabiliter, réinventer, bref ménager, autant de formes de sollicitude en jeu.

Appel

Accédez à l’appel : cliquez ici

Informations pratiques

[Publications en ligne] « Ateliers du Boulevard périphérique » / APUR, juin 2021

Découvrez la restitution des 5 ateliers partenariaux (mise à jour avec la synthèse du 5ème atelier qui s’est tenu le 20 mai 2021).

En cliquant ici, vous tomberez sur une page présentant les restitutions des interventions des élus, des présentations et des échanges entre les participants pour chacun des ateliers organisés jusqu’à présent :

  • Atelier n°1 du 12 juillet 2019 (Malakoff)
  • Atelier n°2 du 7 octobre 2019 (Neuilly-sur-Seine)
  • Atelier n°3 du 23 novembre 2020 (Saint-Ouen-sur-Seine)
  • Atelier n°4 du 18 mars 2021 (visioconférence)
  • Atelier n°5 du 20 mai 2021 (visioconférence)

Document annexe :

  • La restitution des quatre ateliers territoriaux du Boulevard périphérique du 13, 14 et 16 avril 2021 (Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest, Nord-Ouest).
Présentation

Le 12 juillet 2019 s’est tenu le premier atelier sur l’avenir du Boulevard périphérique, organisé conjointement par la Ville de Paris et la Ville de Malakoff.
Les trois ateliers suivants se sont respectivement tenus les 7 décembre 2019 à Neuilly-sur-Seine, 23 novembre 2020 à Saint-Ouen-sur-Seine et 18 mars 2021 en visioconférence.
Du 13 au 16 avril 2021, des ateliers territoriaux ont associé les services techniques des communes et établissements publics territoriaux (EPT) riverains de l’infrastructure, ainsi que les services techniques des départements, de la MGP, de la Région et de l’Etat, autour de principes communs identifiés à travers les nombreux projets urbains engagés aux abords du Boulevard périphérique. Ces échanges ont été restitués le 20 mai 2021, dans le cadre d’un cinquième atelier du Boulevard périphérique, au cours duquel les élus ont présenté leur vision de cette nouvelle ceinture verte.

[Publication en ligne] « Évolution des mobilités dans le Grand Paris : tendances historiques, évolutions en cours et émergentes » / APUR, juin 2021

« Évolution des mobilités dans le Grand Paris : tendances historiques, évolutions en cours et émergentes » / APUR, juin 2021, 1 Vol. (92 p.)

Accédez au document en ligne : cliquez ici

Présentation éditeur

À l’aune des projets engagés et des inflexions liées à la crise sanitaire, l’Apur documente ici l’évolution des mobilités sur 45 ans (1976-2021) pour mieux comprendre et imaginer les pratiques futures de la mobilité dans la Métropole du Grand Paris.

[Publication en ligne] « Réinventons nos coeurs de ville – Des ambitions aux projets » / PUCA, avril 2021

En 2019, 112 villes se sont engagées dans la démarche « Réinventons nos cœurs de ville » pour mener un projet urbain innovant sur un site phare de leur centre-ville  – ancienne friche industrielle, hôpital ou encore site patrimonial.
Bilan après 2 ans (chiffres, inventaire des projets..).
Découvrez dans ce bilan d’étape du programme les premières réalisations concrètes qui ont émergé des appels à projets urbains innovants, accompagnés par le PUCA dans le cadre du programme national Action Coeur de ville. (Extrait du site PUCA)

Publication

« Réinventons nos coeurs de ville – Des ambitions aux projets » / PUCA, avril 2021, 1 Vol. (24 p.)
Accédez au document en ligne : cliquez ici

Appel à projet de recherche PUCA : « (Ré)gé(né)rer les copropriétés – Connaître et comprendre les copropriétés, les mobiliser pour la ville durable » (date limite : 30 septembre 2021)

Les copropriétés organisent le tiers des logements français. Or, dans les disciplines relevant des sciences sociales, les recherches portant sur les copropriétés sont peu nombreuses.

Le PUCA lance, avec l’appui de seize partenaires, un appel à projet à destination des chercheurs en sciences sociales.

Le fil rouge de cet appel est le constat partagé, entre acteurs et chercheurs, d’un manque de connaissance qui nuit à l’action – publique comme privée – en faveur d’une gestion plus durable des copropriétés. Qu’il s’agisse des acteurs, des modes de décision collective, de la variété des formes de copropriétés, et de leurs rôles dans la Ville, beaucoup reste à faire pour comprendre finement quels habitats offrent les copropriétés et comment l’action publique peut venir les soutenir et les inciter à un fonctionnement plus écologique sans les déstabiliser.

Cet appel s’adresse tant aux chercheurs « experts » des copropriétés qu’aux spécialistes d’autres terrains, capables d’apporter un regard nouveau sur la copropriété.

Accédez à l’appel : cliquez ici

Informations pratiques

Date d’ouverture de la consultation : jeudi 10 juin 2021
Date limite de remise des projets : jeudi 30 septembre 2021
Plateforme de dépôt des candidatures
Contact : Eva Simon

Pages