Agrégateur de flux

[En ligne] Visualisez la Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » – collectif Penser l’urbain par l’image

La Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » du collectif Penser l’urbain par l’image s’est déroulé en visio-conférence le le 22 mars 2021 de 13h à 14h30.

Visualisez cette première séance : cliquez ici

Présentation

Pour rappel cette rencontre intitulée « (Re)Créer des archives » a été l’occasion d’écouter Ilana Boltvinik (Collectif TRES), Alexa Färber, Anne Jarrigeon, Laetitia Overney (membre IPRAUS/AUSser) et Hortense Soichet (collectif Penser l’urbain par l’image).

Qu’est-ce qu’une archive ? Comment la recherche et les pratiques artistiques participent-elles à leur production ? Quels sont les processus, les dispositifs et les efforts collectifs impliqués dans leur fabrique et leur mise en partage ? Les présentations de cette première rencontre explorent des approches de recherche par la création d’archives.

Retrouvez l’annonce parue sur le Carnet AUSser le 15 mars 2021 : cliquez ici

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Visualisez la Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » – collectif Penser l’urbain par l’image

La Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » du collectif Penser l’urbain par l’image s’est déroulé en visio-conférence le le 22 mars 2021 de 13h à 14h30.

Visualisez cette première séance : cliquez ici

Présentation

Pour rappel cette rencontre intitulée « (Re)Créer des archives » a été l’occasion d’écouter Ilana Boltvinik (Collectif TRES), Alexa Färber, Anne Jarrigeon, Laetitia Overney (membre IPRAUS/AUSser) et Hortense Soichet (collectif Penser l’urbain par l’image).

Qu’est-ce qu’une archive ? Comment la recherche et les pratiques artistiques participent-elles à leur production ? Quels sont les processus, les dispositifs et les efforts collectifs impliqués dans leur fabrique et leur mise en partage ? Les présentations de cette première rencontre explorent des approches de recherche par la création d’archives.

Retrouvez l’annonce parue sur le Carnet AUSser le 15 mars 2021 : cliquez ici

[En ligne] Conférence de Élisabeth ESSAÏAN (IPRAUS/AUSser) « Moscou-Rome, regards croisés » – Centre Georges Pompidou – 23 avril 2021

Dans le cadre du cycle « L’architecture en Russie : nationalisme, internationalisme, transnationalisme », conçu par Jean-Louis Cohen.

La conférence de Élisabeth ESSAÏAN (membre permanent de l’équipe de recherche IPRAUS/AUSser) « ROME-MOSCOU : REGARDS CROISÉS » s’est déroulé en visio-conférence le mercredi 21 avril 2021, 18h – 20h.

Retrouvez cette conférence en ligne : Rome-Moscou

Présentation

« En 1925, Mussolini a proclamé :  » J’appelle à la construction de Rome, pour rendre à Rome toute sa grandeur […] « . Sept ans ont passé et il n’y a non seulement pas de miracle, mais il n’y a rien. Pourquoi ? Parce que le capitalisme voit un autre miracle – le miracle de la décadence, le miracle de la crise ». C’est en ces termes qu’en 1932, Lazare Kaganovitch, chargé du futur plan stalinien de Moscou, évalue l’avancée et la portée du plan mussolinien.

Nous nous intéresserons à ce moment particulier du regard vers l’Italie dans le contexte d’élaboration du plan de Moscou de 1935, tout en replaçant cet intérêt dans le temps long d’échanges russo-italiens.
Élisabeth Essaïan est architecte, enseignante-chercheure à l’ENSA de Paris-Belleville et ancienne pensionnaire de la Villa Médicis.

Programme réalisé dans le cadre du projet de recherche Russie XX-XXI, avec le soutien de la Vladimir Potanin Foundation.
Suivez-les sur : facebook.com/kollektsia

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Conférence de Élisabeth ESSAÏAN (IPRAUS/AUSser) « Moscou-Rome, regards croisés » – Centre Georges Pompidou – 23 avril 2021

Dans le cadre du cycle « L’architecture en Russie : nationalisme, internationalisme, transnationalisme », conçu par Jean-Louis Cohen.

La conférence de Élisabeth ESSAÏAN (membre permanent de l’équipe de recherche IPRAUS/AUSser) « ROME-MOSCOU : REGARDS CROISÉS » s’est déroulé en visio-conférence le mercredi 21 avril 2021, 18h – 20h.

Retrouvez cette conférence en ligne : Rome-Moscou

Présentation

« En 1925, Mussolini a proclamé :  » J’appelle à la construction de Rome, pour rendre à Rome toute sa grandeur […] « . Sept ans ont passé et il n’y a non seulement pas de miracle, mais il n’y a rien. Pourquoi ? Parce que le capitalisme voit un autre miracle – le miracle de la décadence, le miracle de la crise ». C’est en ces termes qu’en 1932, Lazare Kaganovitch, chargé du futur plan stalinien de Moscou, évalue l’avancée et la portée du plan mussolinien.

Nous nous intéresserons à ce moment particulier du regard vers l’Italie dans le contexte d’élaboration du plan de Moscou de 1935, tout en replaçant cet intérêt dans le temps long d’échanges russo-italiens.
Élisabeth Essaïan est architecte, enseignante-chercheure à l’ENSA de Paris-Belleville et ancienne pensionnaire de la Villa Médicis.

Programme réalisé dans le cadre du projet de recherche Russie XX-XXI, avec le soutien de la Vladimir Potanin Foundation.
Suivez-les sur : facebook.com/kollektsia

[Parution] Collection Les Cahiers POPSU : deux nouvelles parutions en avril 2021

La collection « les cahiers POPSU » s’inscrit dans un programme de recherche-action de la Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines, pilotée par le Plan urbanisme construction architecture. Ce programme assure la production de recherches sur les métropoles et leur diffusion dans les milieux de la recherche, auprès des élus, des professionnels des territoires, ainsi que du grand public. Chaque cahier est une restitution d’un enjeu particulier au sein d’une métropole partenaire du programme.

« Métabolisme et métropole »

« Métabolisme et métropole : la métropole Lilloise entre mondialisation et interterritorialité » / Sabines Barles, Marc Dumont, Editions Autrement, avril 2021, Essais et documents – Les cahiers POPSU, ISBN : 9782746757080
Accédez au site éditeur : cliquez ici

Résumé : Alors que le contexte actuel montre une raréfaction des ressources, une dégradation des milieux de vie et un dérèglement climatique, les métropoles mobilisent des ressources abondantes, d’origines proches ou lointaines, flux physiques de matières et d’énergie qui donnent à voir le métabolisme métropolitain.
Leur analyse, en s’appuyant sur l’exemple de la Métropole européenne de Lille, conduit à révéler les interdépendances systémiques des métropoles, traversant les échelles et les périmètres institutionnels, entre voisinages et mondialisation. Elle questionne la capacité des politiques publiques interterritoriales à agir sur ce métabolisme.

La Métropole par la santé ?

« La Métropole par la santé ? : Coopérations dans les territoires de l’Orléanais » / Collectif, Editions Autrement, avril 2021, 1 Vol. (96 p.), Essais et documents – Les cahiers POPSU
Accédez au site éditeur : cliquez ici
Résumé : Une métropole peut-elle agir pour corriger un déficit de l’offre de soins et, ainsi, préserver la santé de ses habitants ? L’interrogation peut paraître étonnante, les métropoles n’ayant pas été créées pour intervenir dans le champ de la santé. Pourtant, l’expérience de la jeune Orléans Métropole montre que le constat partagé d’une carence permet de faire émerger de nouvelles solidarités territoriales, pour une action commune inédite en matière sanitaire. La symbolique du statut métropolitain, les ressources qui y sont attachées, ainsi que la créativité locale y contribuent.

[Parution en ligne] « Habiter le monde de l’Anthropocène » / Cynthia Fleury, Les conférences POPSU, 2021

« Habiter le monde de l’Anthropocène » / Cynthia Fleury, Les conférences POPSU, 2021, 1 Vol. (36 p.)

Accédez au site éditeur : cliquez ici

Résumé

Conférence prononcée, dans une version initiale, lors du colloque sur les complémentarités territoriales, « Pour des métropoles résilientes. Métropoles en transitions cherchent trajectoires territoriales », qui s’est tenu les 21 et 22 janvier 2021.
Ces deux journées ont permis des échanges sur la mise en place d’un nouveau récit métropolitain grâce aux transitions, et à la définition de nouvelles figures des métropoles. Au-delà d’une mission de complémentarité entre la métropole et les territoires qui l’environnent, et de réciprocité dans leurs échanges, les interrelations conditionnent le fait métropolitain lui-même, alors que l’action publique paraît dans la tourmente.

Cette conférence vise à éprouver une grille de lecture du corpus philosophique et psychanalytique pour penser les stratégies urbaines des métropoles.

[Parution en ligne] « Protection des sites patrimoniaux : état des lieux » / Ministère de la Culture, Direction générale des patrimoines et de l’architecture – 2021

« Protection des sites patrimoniaux : état des lieux » / Ministère de la Culture, Direction générale des patrimoines et de l’architecture, 2021, ISBN 978-2-11-162872-4

Accédez à la publication en ligne : Protection des sites patrimoniaux

Avant propos

Les directions régionales des affaires culturelles (DRAC) communiquent chaque année à la direction
générale des patrimoines et de l’architecture un bilan quantitatif de la protection des sites patrimoniaux
dans leur région. Sur la base de ces données quantitatives, un état des lieux est dressé sur la mise en œuvre des outils de protection et de mise en valeur du patrimoine. Ces outils de protection, qui relèvent de procédures associant étroitement l’État et les collectivités territoriales concernent les sites patrimoniaux remarquables, les périmètres délimités des abords et le patrimoine mondial.

Pour en savoir plus sur le site thématique Monuments & Sites :
Les-abords-des-monuments-historiques
Les-sites-patrimoniaux-remarquables
Le-patrimoine-mondial

Réunion annuelle DocAsie 2021 : « Valoriser les collections asiatiques : labellisation et financement » – Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg – 16, 17 et 18 juin 2021

Chaque année le réseau DocAsie organise son séminaire annuel autour d’une thématique.

Le thème des journées de 2021 est placé sous le signe de la valorisation et des financements des collections asiatiques. Mais ce sera aussi l’occasion de découvrir les collections alsaciennes sur l’Asie de la Bibliothèque Nationale Universitaire, du Centre européen d’études japonaises d’Alsace et du SCD de l’université de Strasbourg

Bien sûr nous avons en réserve des plans B (hybride) et C (tout en ligne), mais nous avons vraiment envie de vous retrouver « pour de vrai » !

Accédez au site : DocAsie

Programme

Accédez au programme : cliquez ici

Interventions membres UMR AUSser

Jeudi 17 juin : 14h45 : Nathalie Lancret (IPRAUS/AUSser), Pijika Pumketkao-Lecourt (IPRAUS/AUSser), Pascal Fort (IPRAUS/AUSser) : Archival city : Documenter la ville ordinaire de l’Asie du Sud-est : Etude de cas de Chiang Mai.

Informations pratiques

Dates : 16, 17 et 18 juin 2021
Lieu : BNU Strasbourg
Inscription en ligne : cliquez ici jusqu’au 15 mai

Pascal Fort

More Posts - Website

Réunion annuelle DocAsie 2021 : « Valoriser les collections asiatiques : labellisation et financement » – Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg – 16, 17 et 18 juin 2021

Chaque année le réseau DocAsie organise son séminaire annuel autour d’une thématique.

Le thème des journées de 2021 est placé sous le signe de la valorisation et des financements des collections asiatiques. Mais ce sera aussi l’occasion de découvrir les collections alsaciennes sur l’Asie de la Bibliothèque Nationale Universitaire, du Centre européen d’études japonaises d’Alsace et du SCD de l’université de Strasbourg

Bien sûr nous avons en réserve des plans B (hybride) et C (tout en ligne), mais nous avons vraiment envie de vous retrouver « pour de vrai » !

Accédez au site : DocAsie

Programme

Accédez au programme : cliquez ici

Interventions membres UMR AUSser

Jeudi 17 juin : 14h45 : Nathalie Lancret (IPRAUS/AUSser), Pijika Pumketkao-Lecourt (IPRAUS/AUSser), Pascal Fort (IPRAUS/AUSser) : Archival city : Documenter la ville ordinaire de l’Asie du Sud-est : Etude de cas de Chiang Mai.

Informations pratiques

Dates : 16, 17 et 18 juin 2021
Lieu : BNU Strasbourg
Inscription en ligne : cliquez ici jusqu’au 15 mai

[En ligne] Retrouvez les interventions lors des Rencontres virilio du 2 avril 2021 – Musée Maritime de La Rochelle

AVEC

Stéphane Paoli, journaliste
Samuel Jan, graphiste
François Jarrige, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne
Claire Bailly, architecte paysagiste, enseignante à l’Ecole d’architecture Paris-Vals de Seine
Collectif Suspended spaces – Eric Valette et Françoise Parfait
Thierry Paquot, philosophe
Laurent Vidal, professeur d’histoire contemporaine à La Rochelle Université
Gilles Clément, paysagiste
Animé par Thierry Paquot et Jac Fol (directeur ACS/AUSser)

Organisé par

Évènement organisé par Thierry Paquot, Jean Richer, Virginie Segonne et Sophie Virilio, le CAUE de la Charente-Maritime, la Ville de La Rochelle
En partenariat avec le Fonds Audiovisuel de Recherche, le Musée Maritime de La Rochelle et la librairie Les Saisons

Interventions en ligne

Retrouvez les interventions en ligne : cliquez ici

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Retrouvez les interventions lors des Rencontres virilio du 2 avril 2021 – Musée Maritime de La Rochelle

AVEC

Stéphane Paoli, journaliste
Samuel Jan, graphiste
François Jarrige, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne
Claire Bailly, architecte paysagiste, enseignante à l’Ecole d’architecture Paris-Vals de Seine
Collectif Suspended spaces – Eric Valette et Françoise Parfait
Thierry Paquot, philosophe
Laurent Vidal, professeur d’histoire contemporaine à La Rochelle Université
Gilles Clément, paysagiste
Animé par Thierry Paquot et Jac Fol (directeur ACS/AUSser)

Organisé par

Évènement organisé par Thierry Paquot, Jean Richer, Virginie Segonne et Sophie Virilio, le CAUE de la Charente-Maritime, la Ville de La Rochelle
En partenariat avec le Fonds Audiovisuel de Recherche, le Musée Maritime de La Rochelle et la librairie Les Saisons

Interventions en ligne

Retrouvez les interventions en ligne : cliquez ici

[webinaire] « Villa crimée » fiction et non-fiction

« Villa crimée » fiction et non-fiction : Célia Houdart – 3 mai 2021

Depuis plusieurs années, le Studio d’Architecture de Licence 1 (ENSA PB) consacre une part de son enseignement à l’écriture et au récit, en invitant des personnalités de domaines différents, tels que la littérature, le cinéma, l’art…

Invitée du 3 mai 2021 : Célia Houdart, auteure de Villa crimée

Accédez à l’annonce : cliquez ici

Présentation

Après des études de lettres et de philosophie et dix années dédiées à la mise en scène de théâtre expérimental, Célia Houdart se consacre à l’écriture. Elle est l’auteure de six romans, de deux essais, dont French Riviera, Éditions P, Coll. « Les Contemporains », 2016 et d’un récit, Villa Crimée, Paris, Éditions P.O.L, 2018. Son œuvre comprend aussi des articles pour des catalogues d’artistes, des textes pour le théâtre et l’Opéra national de Paris, des poèmes en prose pour la danse, des performances et installations in situ, un film en coréalisation… Elle a été lauréate de nombreux prix, dont celui de la Villa Médicis hors-les-murs. Elle est régulièrement invitée à mener des workshops dans des écoles d’art en France et à l’étranger et depuis 2015, elle est responsable du Studio Écritures de l’ENSCI-Les Ateliers. (https://www.celiahoudart.com)

Equipe enseignante

Luca Antognioli, Augustin Cornet, Fanny Costecalde, Victor De Almeida, Anne-Juliette Defoort, Marion Dufat, Solenn Guével (IPRAUS/AUSser), Nabil Hamdouni, Laëtitia Lafont, Lise Le Roy, Alice Lombard, Sébastien Ramseyer, Alexandrina Striffling (IPRAUS/AUSser)

[Visio-conférence] Colloque international AsTRES-ORME : « City, Events, Mega-events and Tourism » – 25 au 27 mai 2021

Cette troisième conférence de l’Observatoire de Recherche sur les Méga-événements (ORME) de l’Université Gustave Eiffel est organisée conjointement avec l’Association AsTRES, un réseau d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche spécialisés dans la recherche et la formation autour du tourisme et qui fête ainsi sa 10ème conférence en partenariat avec le groupe Ville Tourisme Transport et Territoire du Labex Futurs Urbains.

Accédez au site : AsTRES-ORME

Programme

Accédez au programme : cliquez ici

Participations membres UMR AUSser

Rotolo Marina (IPRAUS/AUSser) : Transfert et réception de modèles architecturaux dans une Capitale européenne de la Culture : le cas de Matera 2019

Bastoen Julien (IPRAUS/AUSser), Nivet Soline (ACS/AUSser), Vajda Joanne (AHTTEP/AUSser) : Faire date : Paris 2024, méga‐événement et controverses patrimoniales

Themes of the conference

– The events policies of cities in all their dimensions (cultural, sports, corporate events, etc.)
– Assessments of the impacts of different kinds of events on tourism and more broadly on economic activities and employment
– The risks and security issues associated with the population concentrations that the events imply
– Conflicts related to events and tourism in public spaces
– The difficulties associated with hosting tourists during major events and mega-events, especially in terms of housing; – issues related to the COVID-19 pandemia and more broadly to sanitary issue, which affect currently events and mega-events, host cities and the possible solutions
– Issues related to transport, mobility and logistics during events and in particular mega-events (reorganization of human and freight flows, management of pedestrian pathways, establishment of reserved lanes, etc.) including the issue of accessibility for people with disabilities
– The interactions between image and territorial marketing around mega-events.

Informations pratiques

Pour s’inscrire : cliquez ici
Début du colloque : le colloque débutera le mardi 25 mai et se terminera le jeudi 27 mai 2021, sur internet.
Durée des présentations : les présentations dureront 15 à 20 minutes en fonction des sessions.

A l’issue du colloque, plusieurs sélections d’articles feront l’objet d’un processus de reviewing en vue d’une éventuelle publication avec :
Journal of convention & Event tourism (https://www.tandfonline.com/toc/wcet20/current)
La revue Marketing Territorial (http://publis-shs.univ-rouen.fr/rmt/)
La revue  Via Tourisme Review (https://journals.openedition.org/viatourism/)
La revue City&Tourism (https://www.cityandtourism.com/version-fran%C3%A7aise/)



Pascal Fort

More Posts - Website

[Visio-conférence] Colloque international AsTRES-ORME : « City, Events, Mega-events and Tourism » – 25 au 27 mai 2021

Cette troisième conférence de l’Observatoire de Recherche sur les Méga-événements (ORME) de l’Université Gustave Eiffel est organisée conjointement avec l’Association AsTRES, un réseau d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche spécialisés dans la recherche et la formation autour du tourisme et qui fête ainsi sa 10ème conférence en partenariat avec le groupe Ville Tourisme Transport et Territoire du Labex Futurs Urbains.

Accédez au site : AsTRES-ORME

Programme

Accédez au programme : cliquez ici

Participations membres UMR AUSser

Rotolo Marina (IPRAUS/AUSser) : Transfert et réception de modèles architecturaux dans une Capitale européenne de la Culture : le cas de Matera 2019

Bastoen Julien (IPRAUS/AUSser), Nivet Soline (ACS/AUSser), Vajda Joanne (AHTTEP/AUSser) : Faire date : Paris 2024, méga‐événement et controverses patrimoniales

Themes of the conference

– The events policies of cities in all their dimensions (cultural, sports, corporate events, etc.)
– Assessments of the impacts of different kinds of events on tourism and more broadly on economic activities and employment
– The risks and security issues associated with the population concentrations that the events imply
– Conflicts related to events and tourism in public spaces
– The difficulties associated with hosting tourists during major events and mega-events, especially in terms of housing; – issues related to the COVID-19 pandemia and more broadly to sanitary issue, which affect currently events and mega-events, host cities and the possible solutions
– Issues related to transport, mobility and logistics during events and in particular mega-events (reorganization of human and freight flows, management of pedestrian pathways, establishment of reserved lanes, etc.) including the issue of accessibility for people with disabilities
– The interactions between image and territorial marketing around mega-events.

Informations pratiques

Pour s’inscrire : cliquez ici
Début du colloque : le colloque débutera le mardi 25 mai et se terminera le jeudi 27 mai 2021, sur internet.
Durée des présentations : les présentations dureront 15 à 20 minutes en fonction des sessions.

A l’issue du colloque, plusieurs sélections d’articles feront l’objet d’un processus de reviewing en vue d’une éventuelle publication avec :
Journal of convention & Event tourism (https://www.tandfonline.com/toc/wcet20/current)
La revue Marketing Territorial (http://publis-shs.univ-rouen.fr/rmt/)
La revue  Via Tourisme Review (https://journals.openedition.org/viatourism/)
La revue City&Tourism (https://www.cityandtourism.com/version-fran%C3%A7aise/)



[Parution] « Post-car world : futurs de la ville-territoire » / Elena Cogato Lanza, Farzaneh Bahrami, Simon Berger, Luca Pattaroni, MétisPresses, avril 2021

« Post-car world : futurs de la ville-territoire » / Elena Cogato Lanza, Farzaneh Bahrami, Simon Berger, Luca Pattaroni, MétisPresses, avril 2021, 1 Vol. (224 p.), Collection vuesDensemble, ISBN 9782940563739

Accédez au site éditeur : Post-car world

Présentation

Et si le monde urbain était un monde sans voiture? Post-Car World tente de répondre à cette interrogation dans le contexte de la transition énergétique, à l’heure où la mobilité des biens, des personnes et du vivant constitue l’enjeu autour duquel reconfigurer les espaces urbains. La question s’impose avec une urgence particulière dans la ville-territoire: cette ville dispersée et à basse densité, encore largement dépendante de l’usage de la voiture et oubliée des politiques de mobilité alternatives.

En considérant le cas de la métropole lémanique, les auteurs développent une lecture cartographique, photographique et statistique de son évolution durant le siècle de la voiture, pour ensuite la faire résonner avec une analyse des changements de comportement à l’oeuvre dans les villes européennes, afin de saisir les leviers permettant de renverser le paradigme fonctionnel qui a façonné les territoires à l’échelle globale. De même que la sédimentation des siècles qui ont précédé la voiture a servi de support à un habitat motorisé – la rupture technique n’ayant bouleversé ni les maillages viaires, ni le réseau de noyaux villageois – la métropole post-car se modèlera elle aussi, telle un palimpseste, sur les structures matérielles, les pratiques sociales et les imaginaires, en plein bouleversement, du présent.

Croisant les regards de l’architecture, de la sociologie et de l’urbanisme, l’expérimentation méthodologique restituée dans cet ouvrage débouche sur quatre visions prospectives, articulées en autant de mises en fiction. Face à l’accélération des multiples transitions qui affectent les villes, les disciplines de l’espace et de la société ne peuvent que partager l’obligation de redéfinir les limites du pensable, en affûtant les techniques de vision et de production du futur.

[Parution] « Sociologie de l’architecture et des architectes » / Olivier Chadoin, éditions Parenthèses, avril 2021

« Sociologie de l’architecture et des architectes » / Olivier Chadoin, éditions Parenthèses, avril 2021, 1 Vol. (216 p.), Collection : Eupalinos / A+U, ISBN 978-2-86364-685-4

Accédez au site éditeur : cliquez ici

Présentation

La rencontre entre architecture et sociologie s’inscrit de plain‑pied dans les années soixante, décennie florissante s’il en est pour l’ensemble des sciences sociales et humaines. Côté architecture, l’heure est alors à la fin du modèle « Beaux-Arts » et à l’émergence d’une pratique engagée. La figure de l’architecte artiste, grand orchestrateur de tous les bâtisseurs, finit de perdre son prestige. Dès lors, dans un vaste lacis de concepts, outils et angles d’approche, les deux champs, architectural et sociologique, s’entrecroisent, suscitant une multitude de théories et d’enquêtes, dont certaines sont devenues de grands classiques. Exploration attentive et synthèse critique de ces travaux consacrés jusqu’ici à l’architecture — conception, réception, usages, enseignement, exercice… —, ce livre s’étend toutefois bien au-delà du constat. En y associant les résultats de ses propres recherches, l’auteur donne également à voir un tableau dynamique et contemporain d’une profession à l’identité et au titre chahutés par un contexte en perpétuel changement. Cet ouvrage constitue une clé pour la connaissance et la compréhension de l’univers architectural, depuis les éternelles charrettes d’étudiants jusqu’à sa fragilisation face aux lames de fond du néolibéralisme.

[En ligne] Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » – collectif Penser l’urbain par l’image

Vidéo de la première rencontre du cycle annuel « Produire, agencer, activer des archives. Images contre images » du collectif « Penser l’urbain par l’image » (Labex Futurs Urbains) qui s’est déroulé par zoom le 22 mars 2021 de 13h à 14h30.

Accédez à cette vidéo : cliquez ici

Pour rappel cette rencontre intitulée « (Re)Créer des archives » a été l’occasion d’écouter Ilana Boltvinik (Collectif TRES), Alexa Färber, Anne Jarrigeon, Laetitia Overney (IPRAUS/AUSser) et Hortense Soichet (collectif Penser l’urbain par l’image).

Pascal Fort

More Posts - Website

[En ligne] Première séance du cycle de rencontres « Produire, agencer, activer des archives » – collectif Penser l’urbain par l’image

Vidéo de la première rencontre du cycle annuel « Produire, agencer, activer des archives. Images contre images » du collectif « Penser l’urbain par l’image » (Labex Futurs Urbains) qui s’est déroulé par zoom le 22 mars 2021 de 13h à 14h30.

Accédez à cette vidéo : cliquez ici

Pour rappel cette rencontre intitulée « (Re)Créer des archives » a été l’occasion d’écouter Ilana Boltvinik (Collectif TRES), Alexa Färber, Anne Jarrigeon, Laetitia Overney (IPRAUS/AUSser) et Hortense Soichet (collectif Penser l’urbain par l’image).

[Visio-conférence] Séminaire « Usages de l’Histoire et Devenirs urbains » – 14 avril 2021

Une discussion commune sur le projet « Ville ouverte/ville fermée » (thématique proposée par Cédric Fériel) aura lieu ce mercredi 14 avril 2021 de 14h-16h.

Signalez-votre participation à : diane.roussel@u-pem.fr ou laurent.coudroydelille@wanadoo.fr pour l’envoi la veille du lien de connexion. 

Accédez à l’annonce : séminaires UHDU

Présentation de ce projet

« Ville close/ville ouverte » souhaite ré-introduire le thème de la ville fermée, longtemps mis en sommeil par une histoire de l’urbanisme unidimensionelle, assimilant ouverture des villes et modernisation ou progrès. Car si la suppression des murailles défensives, des octrois et frontières entre l’urbain et le rural… constitue un « grand récit » de long terme pour l’histoire urbaine, celui-ci est à mettre en question. Le titre de l’écrivaine chinoise Fang Fang Wuhan, ville close (2020) nous interpelle : la vision d’un processus uniformisateur des territoires est interrogée aujourd’hui par des référentiels puissants de politique publique (péages, lutte contre l’étalement urbain…) tout comme par des référentiels symboliques ou paysagers, tels que le processus de patrimonialisation systématique de ce qui subsiste des enceintes urbaines historiques. Pensée principalement et à l’excès à partir de la ville, cette historiographie « urbano-centrée » est à reprendre de façon moins linéaire à partir de ce qui en constitue la limite et/ou l’extérieur.

Prochaines dates

mercredi 12 mai, 14h-16h : Séminaire doctorants : organisé par Pauline Guillemet : Pauline Guillemet et Clément Orillard :  « De la critique à l’expertise urbaine entre Royaume Uni et France entre le XIXe et XXe siècle. Discussion à partir du cas de John Ruskin » 

mercredi 9 juin 2020, 14-16h : Séminaire de préparation des ateliers et communications aux 10 ans du Labex (14-15 juin 2020)

Télécharger le programme des séminaires 2020-2021 ici

Pages