La modernisation de la terre crue au Maroc : expérimentations et devenir

Thèse en cours
Type de doctorat: 
Doctorat en formation initiale
Année de début de la thèse : 
2017
Directeur de recherche : 
Discipline: 
Géographie spécialité Architecture, ville et environnement
Equipe de recherche : 
Ecole doctorale : 

Résumé

La modernisation de la filière de l'architecture en terre crue qui date de la fin des années 1970, suite à la crise environnementale, est connue partout dans le monde. Mais cette renaissance d'un matériau vernaculaire a été précédée par une période encore mal connue, sans laquelle cet essor n’aurait pas pu avoir lieu. De nombreuses expérimentations d'architecture en terre crue ont été réalisées dans les pays du sud, le plus souvent par des maîtres d’œuvre européens, pour lutter contre la crise du logement.

Au Maroc, c’est au début des années 1960 que commence la modernisation de la terre crue en architecture. Alain Masson , ingénieur français directeur des Travaux Publics à Marrakech, construit en 1962 dans le quartier Daoudiate 2750 logements économiques en brique de terre compressée, il réalise ensuite deux cents logements en pisé à Ouarzazate en 1967 en collaboration avec Jean Hensens , architecte belge, puis quatre cents logements en brique de terre en 1969 à Berkane, au nord-est du Maroc. Ces trois projets se sont inspirés des techniques traditionnelles locales mais ont modernisé le matériau, l’outillage et le chantier. Mais ces expérimentations restent peu étudiées par les chercheurs. C’est pour combler cette lacune que nous effectuons cette recherche, afin de comprendre comment des savoir-faire anciens transmis par la tradition locale ont été réinventés par des maîtres d’œuvre européens dans un pays décolonisé. Grâce à l’exploration d’archives inédites dispersées entre la France, le Maroc et la Belgique, croisées avec un travail de terrain et des entretiens avec les acteurs de l’architecture en terre, notre travail aura un regard critique sur ces opérations, afin de relever des exemplarités, et dégager des enseignements, très utiles dans le contexte actuel de crise environnementale.